retour

4 endroits étonnants où l'on retrouve du plastique

Il est partout, même au plus profond des océans... Voici 4 endroits étonnants où l'on retrouve du plastique.

4 endroits étonnants où l’on retrouve du plastique

On trouve du plastique partout, sur les plages et même au plus profond des océans… Mais aussi dans 4 endroits auxquels on n’aurait pas forcément pensé.

1. Le sel

Selon une étude coréenne portant sur 39 marques provenant de différents pays, 90 % des marques de sel contiennent des traces de micro-plastiques. Les plus fortes concentrations provenaient de sels de mer issus de pays d’Asie, dans lesquels d'importantes quantités de plastique sont rejetées dans l’océan. En se basant sur cette étude, Greenpeace affirme qu'un adulte consomme en moyenne chaque année 2 000 particules de micro-plastique à travers le sel.

2. Le corail

Plus de 11 milliards d'objets en plastique sont empêtrés dans des récifs coralliens rien que dans la région Asie-Pacifique. Le phénomène touche aussi des espèces des profondeurs : confronté au plastique, l'espèce Lophelia pertusa croît plus lentement et s’alimente plus difficilement. Plus étonnant : certains coraux ingèrent des micro-plastiques comme des aliments. C'est ce qu'ont découvert des scientifiques américains chez l'espèce Astrangia poculata. L'impact direct de ces ingestions est encore mal connu, mais ces plastiques pourraient être vecteurs de bactéries mortelles.

3. Les « plasticroûtes »

C'est une forme de pollution plastique inédite, observée récemment sur l'archipel portugais de Madère. Ces particules plastiques, issues de différents débris, forment des couches incrustées dans la roche. Les chercheurs les ont baptisées « plasticrusts » ou « plasticroûtes ». Selon eux, ces croûtes de plastique pourraient être ingérées par les invertébrés marins qui vivent sur ces rochers.

4. Nids d'oiseau

Sur les Îles Abrolhos, à l'ouest de l’Australie, 10 % des nids de Noddi marianne contiennent des débris plastiques. Chez des espèces plus grosses comme le Balbuzard pêcheur, près de 100 % des nids observés sont touchés. Pour les jeunes balbuzards, c'est un risque potentiel puisqu’ils pourraient absorber certaines toxines du plastique, explique Dr Chris Surman, expert en écologie marine.

Autre exemple : le fou brun, largement répandu dans l'hémisphère sud. Selon un recensement mené dans différents endroits de la planète, 15 % des nids contenaient du plastique alors qu'ils sont normalement faits d'algues et de feuilles. « Sur certains sites, tous les nids contenaient du plastique, tandis que sur d'autres, aucun n'en contenait. Cela implique que les oiseaux réagissent à la quantité de plastique disponible localement » conclut Dr Alex Bond, conservateur au Musée d’Histoire Naturelle de Londres.

12/08/2019 10:37
  • 433.6k
  • 226

47 commentaires

  • Pierre-hugues T.
    12/08/2019 10:44

    🤮🤮🤮

  • Arnaud R.
    12/08/2019 10:45

    , c’est meilleur avec une pincée de plastique....!

  • Fred S.
    12/08/2019 10:45

    Et hier soir capital le mega boom ds conneries gonflables made in china en plastoc

  • Amar I.
    12/08/2019 10:51

    Le plastique est entrain de remplacer le corail .

  • Jean-etienne B.
    12/08/2019 10:52

    le plastic , miracle industriel du 20em siècle , cauchemar pour l'environnement

  • Bressenot P.
    12/08/2019 10:56

    Et nos enarques et polytechnicien qui ont le pouvoir bruxelle et l'europe, l'onu ce grand machin attendent quoi pour decider, prendre une decision radicale pour empecher cette mort lente. Il font rien et feront rien trop d'ibterets economiques et d'argent en jeux. A si la terre pouvait se revolter et les animaux aussi

  • Thomas F.
    12/08/2019 10:58

    Que faire ?

  • Guillaume F.
    12/08/2019 10:59

    Quand est ce que on fait payer les industrielles ?

  • Marie F.
    12/08/2019 11:01

    Mais où est passée votre vidéo sur les algues vertes ? Déjà censurée ?

  • Lise D.
    12/08/2019 11:08

    Le plastique qui se retrouve dans la nature, la vraie plaie de notre siècle, lutter contre elle en prenant de vraies mesures et y mettant vraiment les $ devrait être une priorité. Mais nos gouvernements partout préfèrent mettre le plus de $ dans la vente, l’achat et le développement d’armes de guerres

  • Aurélien L.
    12/08/2019 11:13

    . Arrête le sel!!

  • Fabienne D.
    12/08/2019 11:18

    je travail dans un magasin alimentaire très connu en Belgique et la on jette par dizaines de sacs remplis de plastique à la poubelle sans être recyclé. j ai déjà fait de mon nez mais le directeur m à pris pour une folle.c est les grandes entreprises qu il faut sanctionner, il faut commencer par là.

  • Liliane K.
    12/08/2019 11:28

    TRISTESSE!!! Il y a des petits gestes à notre niveau : prendre son panier en osier ses sac en tissus acheter en vrac rien pré embalé pas de repas prêt même si on travaille on peu tres bien s'organiser seulement il faut travailler !!! Oú seule où7 en famille c 'est possible

  • Mel B.
    12/08/2019 11:29

    plus de sel

  • Céline E.
    12/08/2019 11:36

    😱

  • Mike W.
    12/08/2019 11:47

    Soigner une pomme malade ça prend des années sans même être sur d'y arriver. Tuer le verre qui la rend malade, c'est rapide et efficace. C'est pareil pour le plastique, faut arrêter d'en fabriquer. Le plus grand soucis dans ce cas c'est qu'on supprime de quoi amuser et occuper la plèbe. Comprenne qui pourra

  • Romain D.
    12/08/2019 13:14

    Qui du plastique ou des poissons est arrivé en premier ....

  • Georgette D.
    12/08/2019 13:51

    Mais quand vont-ils prendre des mesures radicale pour nettoyer les océans ?????

  • Gerard G.
    12/08/2019 13:58

    On dirait que le mal est fait, partout le plastique, des oiseaux aux poissons .grave

  • Frederic D.
    12/08/2019 14:38

    😭