retour

En Bretagne, Omie & Cie aide Fabrice à remplacer les pesticides par des algues

Remplacer les pesticides par des algues produites localement, c’est la technique de bio agroécologie qu’expérimente Fabrice avec Omie & Cie sur son exploitation céréalière à Guilliers, en Bretagne. Brut l’a suivi dans ses champs de blé. ⚠️ Attention : certaines images peuvent choquer.

En Bretagne, Omie & Cie aide Fabrice à remplacer les pesticides par des algues

Remplacer les pesticides par des algues produites localement, c’est la technique de bio agroécologie qu’expérimente Fabrice avec Omie & Cie sur son exploitation céréalière à Guilliers, en Bretagne. Brut l’a suivi dans ses champs de blé.

“C’est un produit complètement naturel”

Remplacer les fongicides et pesticides par des algues, c’est la technique de bio agroécologie qu’expérimente Fabrice dans ses champs de blé. Ce dernier est ensuite transformé en farine, et commercialisé par Omie & Cie.

“Notre engagement, c'est vraiment de tout dire.”

Coline Burland, sa cofondatrice précise qu’il s’agit d’une marque alimentaire qui conçoit les produits de A à Z avec ses producteurs. C’est au total 130 produits qui sont proposés sur l’application puis directement livrés chez le consommateur. Elle ajoute : “C'est la transparence du ticket de caisse. Notre engagement avec les consommateurs c'est vraiment de tout dire.

04/07/2021 11:59mise à jour : 05/07/2021 08:52
  • 552.3K
  • 310

227 commentaires

  • Marie J.
    18/07/2021 21:25

    Trop belle initiative ,merci pour ce partage

  • Maxime R.
    18/07/2021 20:57

    avec des algues pollués par les déchets en mer :D

  • Thierry S.
    18/07/2021 19:09

    on pourrai étendre ca a toute la France !

  • Charles D.
    18/07/2021 18:26

    "Ici, ON EST SUR une culture de blé... biiiiiiiiip!"

  • Roman Z.
    18/07/2021 17:58

    Dommage qu'on ait pas d'indication sur bio ou pas et pourquoi...

  • Fabien C.
    18/07/2021 17:44

    Les algues vertes : un grave problème écologique et sanitaire pour la Bretagne. Les algues vertes polluent chaque été les plages bretonnes. Leur prolifération pose un grave problème environnemental, puisqu'elle peut provoquer une asphyxie de la faune et de la flore aquatiques.

  • Enzo M.
    18/07/2021 15:52

    le fait qu'un produit soit naturel ou non ne veut strictement rien dire quant à ses propriétés toxiques. Malhonnêteté intellectuelle que de présenter ce genre d'argument.

  • Thomas P.
    18/07/2021 15:41

    Bio = + de perte = plus cher On verra si le consommateur est prêt à payer sa tomate 5€/kg, quand en même temps elle est mise en concurence face à la tomate espagnole bombardé de pesticide à 1€/kg. Pareil pour tous les autres produits agro-alimentaire et j’en passe. Merci l’europe

  • Norbert C.
    18/07/2021 11:27

    Il y a tellement de possibilités de travailler des produits avec des algues, comme le bioéthanol pour les véhicules .Alors l'état Français , changer de fusil d'épaule , car l'électrique pollue .

  • Lea L.
    18/07/2021 09:02

    C'est une bonne idée, mais peut on utiliser ça partout ?

  • Anna N.
    18/07/2021 08:21

    Agréablement surpris , mais une question m interroge , les algues sont produites par la pollution marine , je reste septique sans être fosse

  • Clement G.
    18/07/2021 08:09

    Quant ont vois comment les algues, peuvent avoir un effet néfaste sur l'environnement, a forte dose lors de leurs dégradation je doute que ça sois le top du top niveau écologie !! De toute façon quelque sois le produit, issue de chimie ou de plante dès lors qu'il est appliquée de façon soutenue il provoquera un impact sur l'environnement !!

  • Marc F.
    18/07/2021 07:12

    Bravo..👏

  • Herve S.
    18/07/2021 06:59

    Ça empêche le blé de germer 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

  • Alban D.
    17/07/2021 21:30

    Quand je vois son blé qui fait 70cm et dont tous les épis sont strictement identiques, je n'ai pas très envie de le manger... Sans dévaloriser la technique présentée ici (je n'ai pas assez de recul pour avoir un avis), je pense que pour produire « mieux », partir d'une « bonne » plante plutôt que d'une variété issue du catalogue de Monsanto aura plus de résultats que de jongler avec les intrants.

  • Jeanpierre P.
    17/07/2021 21:19

    Félicitations Fabrice!

  • Sylvain M.
    17/07/2021 21:14

    Les alginates et non ambiantes...erreur traitement de texte

  • Sylvain M.
    17/07/2021 21:14

    Les ambiantes existent depuis les années 80. Le laboratoire goemar les à développé sur toutes les cultures...a l'époque peu y croyait sauf sur les pommes de terre...goemar BM 86S...Et on avait de très bons résultats...même sur blé avec le MZ63.

  • Michel M.
    17/07/2021 21:03

    Et bé c’est chouette, d’un coup d’algues tu protèges ton blé contre ses prédateurs et tu desherbes

  • Cédric G.
    17/07/2021 19:26

    Merci pour l'info. Je partage.......!

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.