retour

Rémi Losno dénonce la "sectorisation" des étudiants via Parcoursup

Avec Parcoursup, les étudiants de banlieue et de province sont défavorisés au profit de bacheliers parisiens moins bien notés. C’est ce qu’affirme Rémi Losno de l’Université Paris-Diderot.

28/06/2018 00:35
  • 473.7k
  • 519

253 commentaires

  • Louis R.
    06/11/2019 17:30

    tiens ... amusant 😛

  • Nahuel A.
    25/06/2018 02:41

    bah bravo

  • Céline P.
    21/06/2018 12:15

    Je vis en banlieue et dans nombre de lycées les notes sont surévaluées et cela est de notoriété publique. Certains gamins ont des moyennes de 16 en seconde et premiere, avec une maîtrise de l’écrit relative et une orthographe et une grammaire pour le moins originales. Certaines moyennes très élevées dans certains lycée ne veulent rien dire. Il vaut mieux 12 de moyenne generale dans un bon lycée parisien que 16 dans certains lycée de banlieue. Aujourd’hui l’institution education nationale n’est plus une garantie et les écarts entre établissements sont tellement importants que l’accent mis sur le contrôle continu accentue encore les disparités. Les écarts entre établissement sont devenus trop important pour que le label Education nationale soit encore une garantie. Cette histoire parle d’une réalité, celle de la difference entre des territoires qui s’enfoncent et dans lesquels on a de moins en moins d’exigence en matiere de tenue, decomportement et de travail, et les villes privilégiés où on met la barre educative et celle du savoir plus haut. En general en plus, on apprend plus vite et mieux quand on ne doit pas passer du temps à déconstruire des conneries négationnistes, du révisionnisme historique, expliquer que la terre n’est pas plate, négocier avec des parents ultra religieux qui veulent decider des programmes... Bref il y a peut être à regarder en face une certaine realité avant d’hurler au loup.

  • Nina S.
    20/06/2018 12:31

    ton président

  • Mǿreau L.
    18/06/2018 17:10

    mon dieu.. heureusement je pars au Canada

  • Sirine S.
    17/06/2018 11:37

    cest de pire en pire

  • Anton M.
    17/06/2018 09:48

    Bravo

  • Stéphanie A.
    17/06/2018 08:52

    Je viens de banlieue et j ai étudié à La Sorbonne et à Descartes . C’est une honte !

  • Salim B.
    16/06/2018 20:18

    J’ai mal à la France !!! En même temps quand je vois nos soit disant élites au gouvernement, sorties des grandes écoles ruinées chaque année un peu plus la France, je comprend mieux !!!

  • Charlotte Q.
    16/06/2018 20:09

    qu'est ce que je vous avez dit....

  • Mathis D.
    15/06/2018 19:16

    c un complot

  • Virginie D.
    15/06/2018 18:37

    ecoeuré, triste

  • Morghen P.
    15/06/2018 13:08

    c’est grave

  • Angelique L.
    15/06/2018 11:47

    Tout est magouille en France!! Hont à toi Macron!!

  • Marlène B.
    15/06/2018 07:56

    .....

  • Fiorella B.
    15/06/2018 05:55

    🤔

  • Michel C.
    14/06/2018 23:46

    les entreprises françaises non plus besoin de génie mais de Robot

  • Freche O.
    14/06/2018 19:46

    En même temps...les étudiants originaires de Paris sont de fait proches des facs parisiennes. On va pas les mettre en banlieue et mettre les banlieusards à Paris. Il existe des facs en banlieue ! Et tout aussi de très bonne qualité ! Il faut valoriser ces facs qui forment tout aussi bien leurs étudiants !

  • Zoé N.
    14/06/2018 17:39

    la première de ma classe (établissement à Paris) qui habite dans le 93/95 n’a rien eu 😂😭😭

  • RinCo T.
    14/06/2018 16:22

    il a raison Macron, les pauvres resteront donc pauvres alors on peut cesser les aides sociales

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.