retour

Une initiative low-tech pour éclairer des villages isolés

Ce village reculé des Philippines n’a pas accès à l’électricité. Voilà comment il parvient pourtant à avoir de la lumière. Avec Low-tech Lab - Nomade des Mers

Une lampe low-tech pour éclairer les villages isolés

Ce village reculé des Philippines n'est connecté à aucun réseau électrique. Mais grâce à l’initiative de Myrna Gayoso, employée de l’ONG Liter of light, les habitants de ce village isolé ont désormais de la lumière. Corentin de Chatelperron, qui parcourt le monde à la découverte d'initiatives low-tech, présente à Brut cette ingénieuse invention.

« Notre mission est d'apporter la technologie à des communautés qui n'ont pas accès à l’électricité » explique Myrna Gayoso, employée de l’ONG Liter of light. Cette lampe low-tech est destinée aux enfants, pour qu’ils puissent étudier : « Avant, ils ne pouvaient pas étudier normalement parce qu'ils utilisaient du gaz ou des lampes à pétrole. Mais maintenant, même de nuit, les enfants peuvent lire leurs livres » précise Myrna Gayoso de l’association Liter of light.

Pour fabriquer cette lampe low-tech, il faut d’abord découper 2 rectangles de la taille du panneau solaire dans une plaque de contreplaqué, ainsi que 2 rectangles légèrement plus petits. Il faut ensuite se munir d’une grosse bouteille en plastique et de morceaux de bois. On découper alors 4 tasseaux de la longueur du corps de la bouteille. Visser ensuite les 2 petits rectangles aux tasseaux pour former une boîte. Après avoir découpé le fond de la bouteille, y insérer la boîte.

À l’aide d'un pistolet chauffant ou d'un réchaud, il faut maintenant chauffer la bouteille. Lorsqu'elle a pris la forme de la boîte, couper les extrémités. Dévisser ensuite la boîte et récupérer la partie en plastique. En parallèle, visser un des petits rectangles sur un grand. Y percer un trou, pour laisser passer les futurs fils du panneau solaire.

Pour la partie électronique, il faut relier un module de charge à un port USB, puis relier le module de charge à 2 porte-batteries. Former ensuite un circuit fermé partant du module de charge et passant par l'interrupteur puis par la lampe LED. Une fois que le circuit est fini, souder 2 fils supplémentaires au module de charge pour le relier au panneau solaire.

On fixer ensuite tous les composants au petit rectangle. Dévisser les rectangles et placer les bords repliés de la bouteille entre eux. Puis revisser les 2 rectangles et percer un trou pour faire passer l’interrupteur. Insérer 2 batteries lithium de plus de 2,5 V récupérées sur un ordinateur usagé et les insérer. Fixer ensuite le deuxième couvercle de bois. Souder les 2 fils au panneau solaire et coller ce dernier au couvercle. Dernière étape : découper un trou pour le port USB.

« Si elle se casse, vous pouvez facilement changer chaque composant. La plupart des lampes que nous achetons en magasin ne sont pas faites pour être réparées. Cela coûte souvent moins cher de les jeter et d'en acheter des neuves, ce qui est dommage parce que nos décharges sont pleines de composants qui fonctionnent encore » conclut Corentin de Chatelperron, qui parcourt le monde à la découverte d'initiatives low-tech. Pour cette escale aux Philippines, le Low-tech Lab a été soutenu par la Fondation Schneider Electric.

17/08/2019 08:36mise à jour : 19/08/2019 08:23
  • 649.1k
  • 109

34 commentaires

  • Brut nature FR
    16/08/2019 15:31

    Retrouvez le tutoriel détaillé écrit et vidéo sur le site du Low-tech Lab: https://lowtechlab.org/wiki/Lampe_solaire_%C3%A0_batteries_lithium_r%C3%A9cup%C3%A9r%C3%A9es

  • Pierre-Marie B.
    17/08/2019 08:49

    Je ne dois pas avoir la même définition de low tech.. Car je vois de l'électronique et donc une multitude d'appareils qui ne sont pas low tech, réparable et que l'on ne peut pas fabriquer nous même..

  • Veronique B.
    17/08/2019 08:56

    Pas de petrol mais des idees.. Enorme admiration pour les personnes Comme ça.. Enorme :)

  • Mayu N.
    17/08/2019 08:58

    La classe ! Je veux faire ça

  • Guillaume D.
    17/08/2019 09:02

    low tech mon gars !

  • Landouma K.
    17/08/2019 09:14

    Un travail d'ingénieur

  • Ariles C.
    17/08/2019 09:17

    Well done !

  • Papou A.
    17/08/2019 09:18

    Je suis baba.... Mais alors pas écolo du tout, même franchement à l'opposé. Emmenez pas vos merd... poluer ces endroits reculés. Et surtout ne cherchez pas à corrompre les habitants en les ouvrant à nos sociétés de consommation. Vraiment, on remplace le bon missionnaire par le bon technicien et on connait la suite.

  • Pedro M.
    17/08/2019 09:31

    Green washing...

  • Sophie M.
    17/08/2019 09:47

    Et voilà un truc bien dégueulasse. Le jour où ça marchera plus pour X raisons ça va finir dans la nature avec un truc absolument pas biodégradable. La pour le coup c'est du n'importe quoi. L'idée est évidemment très bonne mais alors la conception est pourri 😠

  • Elodie C.
    17/08/2019 09:55

    si tu sais pas quoi faire ! 😇

  • Meriem A.
    17/08/2019 10:14

    Sympa 😊

  • Dominique T.
    17/08/2019 10:52

    https://vimeo.com/231069509

  • Thomas S.
    17/08/2019 10:53

    Tout ça pour qu'ils puissent jouer à la console jusqu'à pas d'heure! Ah bah Bravo! Et dire que nos impôts passent là-dedans! Les Français de France d'abord!!!!

  • Klervïa G.
    17/08/2019 11:11

    pour le bateau et le camion aménagé !!! 😁

  • Baba C.
    17/08/2019 11:49

    Super concept.

  • Jack D.
    17/08/2019 12:19

    IKEA vendait cette lampe à 15€, moins cher que tous ces composants, il suffisait de remplacer les 2 piles rechargeables au besoin, elle marche toujours depuis 10 ans, mais bizarrement, on ne trouve plus ce genre de lampe dans le commerce. En plus très pratique, le bloc pile/panneau solaire 10cm*10cm*3cm se détachait de la lame et pouvait se mettre a la fenêtre. Elle marche 3h.

  • Michelle A.
    17/08/2019 12:47

    dans ces pays la ils font tout avec rien !!

  • Justine B.
    17/08/2019 13:10

    et on y va ou quoi ?

  • Matthieu D.
    17/08/2019 13:17

    le smax je veux faire ça !!