On te raconte le vol de la Coupe du monde en 1966

Est-ce que tu savais qu'en 1966, le trophée de la Coupe du monde avait été dérobé trois mois avant la compétition ? On te raconte.

Le voleur exigeait 15 000 livres


Cette année-là, la Coupe du Monde a lieu en Angleterre. En mars 1966, la Fédération anglaise reçoit une demande de prêt du trophée pour une exposition à l’église de Westminster. Elle accepte à une condition : que le trophée soit placé dans une vitrine fermée gardée 24h/24. Mais le 20 mars 1966, alors que l'Église est fermée pour cause de cérémonie religieuse, la Coupe du monde disparaît. Deux gardes étaient pourtant présents mais ils s'étaient absentés entre 11h30 et midi.
Le Danemark a multiplié les critiques contre la Coupe du monde


Le lendemain du vol, le président de la Fédération anglaise est contacté par un certain Jackson… “La perte de la Coupe du Monde doit te causer bien du souci… Pour moi, ce n'est jamais que des débris d’or. Si je n'ai pas de nouvelles de toi, elle est bonne pour la casserole” signé Jackson. Le voleur exige 15 000 livres (environ 300 000 euros en 2022) que John devra lui-même remettre à Battersea Park. Une rançon acceptée par la fédé anglaise qui va prévenir la police.
Une vie : Lionel Messi


Retrouvée dans un parc du sud de Londres


C’est en fait un inspecteur qui va se rendre au rendez-vous avec une valise contenant seulement 500 livres. Il se fait ensuite arrêter mais n’a pas la coupe sur lui. L’homme arrêté déclare qu’il n’est qu’un intermédiaire mais pas le voleur. Il sera quand même condamné à 2 ans de prison. Et pendant ce temps, personne n’a aucune trace de la Coupe du monde. Jusqu’au 27 mars. Ce jour-là, David Corbett promène son chien Pickles dans le sud de Londres. Le chien est alors intrigué par un paquet emballé avec du papier journal.
Coupe du monde 2022 : voici l’histoire du Qatar


“C'était assez lourd bien que pas très grand. J'ai d'abord cru à une bombe, j'ai reposé le papier par terre puis je l'ai repris. J'ai un peu déballé le bas, c'était un simple disque. J'ai continué et j'ai vu : Brésil, Allemagne, Uruguay. Je suis rentré chez moi en courant et j'ai dit à ma femme : Je crois que j'ai retrouvé la Coupe du Monde !” explique le témoin. David Corbett ramène alors l'objet au commissariat mais il devient du coup le suspect numéro un et subit un interrogatoire de plusieurs heures. Après avoir été innocenté, lui et son chien seront récompensés et invités au banquet des vainqueurs de la Coupe du monde qui fut gagnée par son pays, l'Angleterre.
Une femme française va arbitrer un match du Mondial


avatar
Brut.