retour

Sur 1800 guides de haute montagne en France, seulement 2 % sont des femmes.

C'est le cas de Marion Poitevin. Avec son club, elle veut permettre à toutes les femmes d'assumer d'être des premières de cordée.

23/04/2019 08:12mise à jour : 24/04/2019 07:42
  • 139.3K
  • 94

21 commentaires

  • Cathy S.
    05/05/2019 13:03

    Allez les filles du monde entier 👍

  • Christian N.
    30/04/2019 20:32

    2 ? et on leur a donne l agregation ? mais c est pas possible c est des femmes !

  • Héloïse M.
    29/04/2019 14:55

    un homonyme 😱😂

  • Capucine B.
    26/04/2019 20:51

    bientôt toi 😍

  • Sylvain L.
    25/04/2019 09:36

    bravo les filles j'aurai eu autant confiance en UNE🙂 guide qu'en UN guide , maintenant suis trop vieux pour grimper , dommage !

  • Jean C.
    25/04/2019 02:37

    Et si tout simplement elles ne veulent pas faire ce métier ? Et il y a plein d’autres métiers ou la aussi elles se bouscule pas. Alors pourquoi faire tant d’histoire pour si peu ?

  • Nastazja D.
    24/04/2019 15:54

    !

  • Ju L.
    24/04/2019 13:25

    heu.....wtf???!!! ah ouè quand même.... à lire certains commentaires (bcp trop nombreux !!!) les mentalités évoluent mais à pas de tortue.....ou de baves d'escargot selon où on se place :p 'culé vaaaaaaaaaaaaaa

  • Amandine B.
    24/04/2019 11:20

    je te vois bien Faire ça .. prochain défi

  • Arthur G.
    24/04/2019 08:48

    Putain les commentaires de beauf... C'est pas gagné Mesdames, mais forza !

  • Léa S.
    24/04/2019 03:07

    Un grand ouiii

  • Ikbal K.
    24/04/2019 00:31

    Grand bravo

  • Benjamin L.
    23/04/2019 21:43

    ...

  • Koffi E.
    23/04/2019 20:08

    Super , nous recherchons aussi des touristes ou autres pour des missions de découvertes /autres au TOGO, merci

  • Louis J.
    23/04/2019 20:04

    On en reparlera quand il faudra porter quelque chose de lourd

  • Emmanuel T.
    23/04/2019 17:29

    Moi je grimpais souvent en second derrière une femme (la même qui me suivait à ses débuts) et ça ne me gêne pas (Ch. tu te reconnaîtras). Avec la mienne, je suis obligé d'être en tête. Je l'envoie quand il y a un pas technique en adhèrence que je n'ose pas faire. Mais tout ça n'a rien à voir avec du sexisme. En montagne, comme ailleurs, chacun sa spécialité : les efforts "gros bœuf" pour nous et le mental pour elles. Mais encore ici, on ne peut pas généraliser.

  • Victoria L.
    23/04/2019 17:20

    c est ta prof de ski? ^^

  • Véronique G.
    23/04/2019 17:13

    🙂

  • Vik B.
    23/04/2019 16:55

    À un moment faudrait peut-être arrêter de comparer le ratio homme / femme dans les métiers. Si il y en a peu c'est peut-être aussi parce qu'elle ne sont pas forcément attirées par ce métier ? Déjà qu'ils sont que 1 800, c'est pas non plus énorme. De toute façon, on en reparlera quand il faudra porter quelque chose de lourd

  • Veronique B.
    23/04/2019 16:53

    Supers et espere d autre filles :)