back

#TBT : La voiture électrique, une innovation du début du 20ème siècle

Quand la voiture électrique représentait l'avenir, déjà en 1894. #tbt

Quand la télé parlait de voitures électriques en 1968

Au journal télévisé de 1968, on évoquait « l’oeuf électrique », et on revenait sur les débuts ratés de l’automobile électrique. Extrait.

Vous ne la connaissez pas ? Elle est pourtant en circulation depuis 1942. C'est l'oeuf électrique de Paul Arzens. L’inventeur s’explique : « Pour les villes, certainement que la traction électrique doit son avantage à sa propreté, à son côté pratique, puisque tous les éléments, tous les instruments ménagers sont aujourd'hui électriques. »

La première voiture électrique commercialisée en 1894

Les débuts de la voiture électrique coïncident avec ceux de l'histoire automobile. La première fut la Jeantaud en 1894. Il y eut aussi des modèles spéciaux, comme celui du grand-duc Nicolas, puis des véhicules utilitaires, des auto-écoles, celles des chauffeurs de taxi parisiens, entre autres. Et bien entendu, il arrivait parfois des accidents. Mais de toutes ces voitures, la plus luxueuse fut sans doute la Krieger, « Rolls-Royce » des automobiles électriques et première traction avant de l'histoire de l'automobile.

La compétition à son tour s'empara de l'électricité, avec Jeantaud encore. « Il y a eu une bataille infernale à la fin du XIXème siècle pour le record du monde de vitesse. » En effet, à Achères en 1899, le coureur belge Camille Jenatzy, au volant de la Jamais Contente, s'adjugeait le record du monde de vitesse avec 105 km/h.

« Elle pourrait être la seconde voiture idéale »

D’après un spécialiste, l’élan de l’électrique s’est arrêté pour plusieurs raisons. « Je crois que la principale est du ressort de Freud : c'était pas viril. Le possesseur de voiture en 1900, c'est le même que celui qui, aujourd'hui, a une Ferrari, une Maserati, une Lamborghini. Une voiture, c'était viril, c'était pour se déplacer, c'était pour plaire. Une voiture électrique, c'était silencieux, c'était tranquille, alors qu'une voiture à essence, ça faisait du bruit, ça sentait mauvais. Et puis, le "mâle" mettait en route à la manivelle. Alors voilà, je crois que c'est ça, la vérité. »

Après la guerre, la traction électrique est abandonnée, sauf en Grande-Bretagne, où il roule actuellement 55.000 véhicules électriques, principalement utilisés pour le service domestique. Pour l'heure, chacun de nous connaît ces longues files de voitures, trop grandes, trop vides, inappropriées au trafic urbain. Pourtant, sans trop rêver, on peut espérer que demain, la voiture électrique apportera un remède à tout cela. Fabriquée à une grande échelle, elle pourrait être la seconde voiture idéale.

01/30/2020 11:53 AMupdated: 01/30/2020 4:09 PM
  • 1.2m
  • 616

230 comments

  • Christian C.
    a day

    Oui elle mignonne et les voitures électriques on a rien inventé la preuve, le problème c'est la pollution que l'on déplace , et de ce qu'il dit dans le reportage , je crois me rappeler que le pétrole était facile à extraire , à l'époque électrique, c'était du charbon, ensuite du pétrole et maintenant le nucléaire, et encore pas tous les pays , la meilleure solution pour moi est un carburant alternative à l'essence, les diesel pouvait marcher à l'huile de friture mais interdit en France, comprendra qui voudra.......!!!!!!🤔

  • Clemence B.
    2 days

    elle est top !

  • Christine M.
    06/15/2020 12:15

    , !

  • Line S.
    06/14/2020 09:25

    je pense que c'est plus une question d argent. les précurseurs n'avaient pas les moyens de financer ce projet de voitures propres il aura fallu attendre 52 ans pour finalement si pencher sérieusement 😭😭😭😭

  • Moana E.
    06/13/2020 23:24

    Ils y ont déjà pensés depuis longtemps. Aujourd'hui on nous parle d'innovation technologique. Beaucoups de bon a rien qui gagne bien leurs vies.🤔🤗

  • Guillaume Z.
    06/13/2020 17:53

    Innovations design mais acceptation du public?

  • Bernard B.
    06/13/2020 14:44

    C'est pour cela qu' ils ont préféré l' énergie fossile ça a rapporté beaucoup d' argent.

  • Hysope G.
    06/13/2020 09:08

    L'avenir, ce serait déjà de prendre 20 minutes pour aller chercher les croissants du dimanche à pied et non en voiture...et pour des gestes comme ça, la liste est longue...

  • Thierry S.
    06/12/2020 15:01

    L’idéal ne serait-il pas de pouvoir maîtriser l’énergie des éclairs d’orage ? Mais le problème actuel est le stockage. L’électricité d’origine hydraulique (barrages ou courants marins) ou éolienne ou solaire existent déjà presque gratuitement, mais le stockage non, sauf pour les barrages qui consomment énormément pour le peu restituer.

  • Thierry S.
    06/12/2020 14:55

    Et la "jamais contente" 1ère voiture de course électrique.

  • Bastien S.
    06/12/2020 10:17

    ça me rappelle vaguement quelque chose ahahaha 🤔

  • Margarita S.
    06/11/2020 21:35

    Toujours la voiture mais aucune référence aux batteries...le cuore. Tesla, fabriquant leader mondial d'elles. Avant l'anneé 2000 il n'y avait pas encore de la "technologie" que c'est de l'autonomie de bien rouler à distance...

  • Françoise W.
    06/11/2020 20:54

    Il existe de moteurs à eau. Pourquoi n'en parle-t-on jamais?

  • Arno R.
    06/11/2020 11:42

    Voiture électrique ? Une bombe écologique future... 🚙💣🤔😕

  • Nounours J.
    06/11/2020 08:17

    Le produit n'a pas a l'époque et les années qui ont suivi eu de succès car le but étant de nous prendre pour des cons et donc nous vendre de l'essence ! La pour sa les SALOPERIES a la tête de l'état et quelque soit son parti ils s'entendent bien quand il s'agit de baiser les français

  • Frank W.
    06/11/2020 06:44

    modèle visible au palais de Compiègne

  • Nicole L.
    06/10/2020 18:33

    😲😲😲😲😲😲💖

  • Patricia B.
    06/10/2020 16:50

    Regardes Dominique Bedu

  • Isabelle R.
    06/10/2020 15:16

    elle est rigolote

  • Fanto M.
    06/10/2020 08:21

    A l'époque les voitures étaient fabriquées en Europe et les batteries aussi, nous consommions européens et nous avions tous du travail et des perspectives d'évoluer