Une usine qui fabrique des iPhone saccagée par ses propres salariés

Ces scènes ont été filmées dans une unité de fabrication d'iPhone en Inde. Face aux salaires impayés et à l'allongement de leurs heures de travail, les salariés ont saccagé leur usine.

En Inde, une usine qui fabrique des iPhones saccagée par ses propres salariés

Le coût des dégâts est estimé à près de 49 millions d’euros. Selon les rapports, les employés ont été payés moins que promis et pour des heures plus longues.

Le 12 décembre, au petit matin, une usine de la société taïwanaise Wistron Corp. a subi la colère de ses salariés. C’était à Narasapura, dans le sud de l’Inde. Les travailleurs de cette usine, qui fabrique des iPhone, ont brisé les vitres de l’établissement, pillé des téléphones et mis le feu à des véhicules.

149 arrestations

Le coût des dégâts est estimé à près de 49 millions d’euros, notamment si l'on tient compte du pillage des appareils électroniques. La majorité des 2.000 salariés ont participé aux violences. Les forces de l’ordre sont intervenues et les personnes présentes ont été dispersées à coups de matraques lathi (une arme indienne). Au total, 149 personnes ont été arrêtées.

L'usine concernée est exploitée par un sous-traitant du fabricant d'iPhones Apple, Wistron Corp. La société a elle-même engagé des agences pour employer les travailleurs. Selon les rapports, les employés ont été payés moins que promis et pour des heures plus longues.

Apple a déclaré avoir ouvert une enquête à ce sujet, sur le terrain. Quant à la société Wistron Corp., elle s'est dite « profondément choquée » par la violence qu'elle associe à des « personnes inconnues » aux « intentions peu claires ».

L’Inde, deuxième plus grand fabricant de smartphones au monde

Apple a commencé à fabriquer des iPhones en Inde en 2017. Peu de temps après, le pays est devenu le deuxième plus grand fabricant de smartphones au monde et le secteur est l'une des plus grandes réussites de « Make In India », la production nationale.

L'usine de Narasapura était opérationnelle depuis seulement quelques mois. En novembre 2020, Wistron a annoncé un investissement de 313.000 euros au Karnataka, dans le sud de l’Inde.

avatar
Brut.
16 décembre 2020 07:30