Gayle raconte l'histoire de sa chanson Abcdefu

Abcdefu est devenu numéro un du top Spotify mondial. Son succès s'est créé sur TikTok. Voici son histoire racontée par sa chanteuse et auteure américaine, Gayle...

“Je l'ai fait pour moi, pour raconter mon histoire”


“J'ai commencé à voir beaucoup de vidéos de gens sur TikTok qui proposent des idées de chansons. Alors j'ai fait une vidéo "yo, donnez-moi des idées". Gayle a alors 17 ans. Elle habite à Nashville et fait de la musique pop. Elle poste alors une vidéo sur le réseau social. “J'ai besoin de votre aide no song ideas parce que votre pote n'a aucune idée de chanson. Dans les commentaires, mettez littéralement tout ce que vous voulez et j'essaierai d'en faire une chanson”.
L’impact de Tiktok sur l'industrie musicale


La chanteuse explique qu’elle a déjà écrit une chanson avant que le commentaire soit posté mais sans arrangement. “La chanson a commencé à bien marcher, alors je me suis dit "je devrais la sortir". Et je l'ai fait!” Abcdefu devient rapidement un hit sur TikTok. Elle est écoutée et utilisée dans le monde entier par les utilisateurs du réseau, qui inventent des chorégraphies dessus.
L'homme qui faisait le mort sur TikTok


Une chanson inspirée par une rupture personnelle


C’est une rupture qui a inspiré à Gayle cette chanson. “Je sortais avec un mec, puis on a rompu parce que ça ne marchait pas. Notre amitié était très importante pour moi, Il critiquait mes chansons, mon humour, tout ce que je faisais, alors que moi, je le soutenais tout le temps. Pourtant, je ne me suis pas fâchée, jusqu'au moment où il m'a critiquée derrière mon dos. J'étais si énervée que ça me prenne autant de temps pour m'énerver ! Encore aujourd'hui, je suis en colère quand j'en parle. C'est comme ça qu'Abcdefu est né” explique l’artiste.
Sur TikTok, Ed fait danser des inconnus


“Je l'ai fait pour moi, pour me donner de la force, raconter mon histoire et m'autoriser à être en colère. Oui, je pensais à lui en le faisant, mais c'était plus pour m'émanciper que pour me venger” précise la jeune femme. “C'est dingue de voir les gens chanter sur ma chanson, danser, casser des assiettes, etc. C'est fou de voir tout ce que les gens ont imaginé”.
Grâce à TikTok, il sauve un musée


avatar
Brut.