retour

Un jour avec Hugo Marchand

"À l'âge de 9 ans, j'ai ressenti un besoin viscéral de me tourner vers la danse. Je ne l'explique pas vraiment." Un jour avec le danseur étoile Hugo Marchand.

Hugo Marchand, le quotidien d’un danseur étoile

La danse, le travail, la scène, le traque, les séances de kinésithérapie… Brut a suivi le danseur étoile Hugo Marchand le temps d’une journée.

« À l’âge de 9 ans, j’ai ressenti un besoin viscéral de me tourner vers la danse », raconte Hugo Marchand. Pendant ses années de collège, il a été victime de moqueries. « Ça arrivait toutes les semaines qu’on me traite de pédé, de tapette, de tafiole, parce que j’étais danseur. Ce sont des blessures d’enfant. Maintenant, ça ne me touche plus », affirme le danseur. Désormais, il est professionnel.

La blessure, un cauchemar professionnel

À 13 ans, Hugo Marchand a intégré l’école de l’Opéra de Paris. Aujourd’hui, et depuis mars 2017, il est danseur étoile. Cette nomination a été une surprise pour lui : « Certaines fois, pour les nominations, il y a des petits bruits [de couloir]. Moi, je n’avais pas vraiment eu d’indices. J’étais tellement ému que presque anesthésié », se souvient le danseur.

Plusieurs fois par semaine, Hugo Marchand se rend chez le kinésithérapeute. « La pire chose qui puisse m’arriver, en termes professionnels, c’est de me faire une grosse blessure. La blessure, c’est un deuil. Il faut accepter, et ça prend du temps. Mais souvent, on en revient meilleur, parce qu’on apprend à travailler différemment », assure-t-il.

« Le grade d’Étoile rend seul »

Lorsqu’il y a des spectacles, Hugo Marchand danse devant 3.000 personnes. Il décrit ses moments comme « très effrayants ». Néanmoins, il ressent aussi ces prestations comme des moments de liberté : « J’ai l’impression d’être totalement moi, je ne me pose pas du tout la question de qui je suis, et je n’ai pas de doutes sur ma personne. Ça met beaucoup de sens dans ma vie de danser sur scène. »

S’il danse devant des milliers de personnes, il dit se sentir seul sur scène, mais aussi après le spectacle. Lorsqu’il souhaite partager son ressenti avec des personnes extérieures à son milieu, il n’y arrive pas. « La danse, je trouve que c’est un métier qui rend seul, quand même. Le grade d’Étoile rend seul », constate Hugo Marchand.

13/12/2020 07:29
  • 650.6K
  • 289

215 commentaires

  • Dominique P.
    3 jours

    😘

  • Nathalie Z.
    3 jours

    Merci Hugo pour avoir aussi bien decrit toutes ces choses que je ressens.... 🙏🏻 La scène me manque tant !!! Heureusement que j’ai encore la chance 🍀 d’enseigner et de transmettre cette passion !!! L’enseignement d’Atilio me manque aussi .... 💝🧚‍♀️🦋

  • Rocio M.
    3 jours

    🥰

  • Andrzej G.
    4 jours

    Bravo super porde des brass et artisique

  • Melanie M.
    5 jours

    Merci , merci Hugo Marchand pour ce témoignage : votre travail au quotidien pour maintenir ou améliorer votre technique, votre physique (pour reprendre vos propos) et ces moments exposés au public : la scène qui procurent tant d'émotions qu'elles sont effectivement difficiles à partager avec des proches. Je suis loin de vos ressentis car je n'ai pas votre très beau et dur parcours. Bravo ! J'étais admirative de Sylvie Guihlem pour ma part. La danse reste pour moi, pas simplement un art ou une activité sportive, elle est un tout : discipline, rigueur, souplesse, mémoire, grâce, rythme et harmonie entre musique, chorégraphie et les membres d'un ballet, et des émotions très diverses. Merci et très belle continuation

  • Marie F.
    6 jours

    Plein les yeux bravo

  • Bertrand A.
    15/01/2021 21:24

    Bonsoir Florence Je m'excuse beaucoup je ne m'adressais pas à toi mais je suis très déçu de la cartoucherie et de borderouge qui vont terminer comme le Mirail. La critique est déplorable lorsque les personnes sont honorable. Je suis mauvais sur ce coup!

  • Sabine C.
    15/01/2021 11:49

    Merci pour ce partage

  • Mélanie G.
    15/01/2021 09:58

    😍😍

  • Frédéric G.
    14/01/2021 22:51

    J'avais un bon copain qui s'appelait Vincent Marchand et qui faisait de la danse aussi. Je serais pas surpris que Hugo soit son fils.

  • Alexiane B.
    14/01/2021 18:56

    , il danse trop bien 😱🤩

  • Yolaine J.
    14/01/2021 18:30

    Oh ! Mon ancien élève, école primaire du Douet à St Sébastien -sur- Loire.Je me souviens d un enfant très sympa. Est-ce qu il se souvient de ses premiers spectacles d école, Hey j ai des images moi 🤣 🤣🤣🤣 Felicitations Hugo.👏👏

  • Betty C.
    14/01/2021 11:58

    Magnifique danseur, 🤩 Personnellement, souvenir des débuts de Yann Saiz que nous avons bien connu quand il était enfant ! 🤩

  • Louise D.
    12/01/2021 15:51

    Tellement vrai et mature ce témoignage,oui l’expérience de la scène est difficile à partager avec ceux qui n’y ont pas goûté ! Bon chemin belle âme , vous avez l’étoffe d’un grand!!

  • Carole A.
    11/01/2021 21:23

    ⚜️🦢🦄🦢⚜️ Beauté Resplendissante ⚜️🦄⚜️

  • Françoise A.
    11/01/2021 15:14

    C'est beau un danseur étoiles

  • Agnès B.
    10/01/2021 18:35

    Un danseur exceptionnel s'exprimant avec humilité, élégance et charisme ❤️ Merci pour votre témoignage ❤️

  • Florence W.
    09/01/2021 20:06

    Merci pour cet émouvant témoignage.

  • Koala S.
    09/01/2021 19:40

    😍 magnifique personne !

  • Caroline G.
    09/01/2021 18:56

    Chez nous tout le monde danse, ma fille comme mes garçons, tout le monde joue bien au foot sans que cela pose problème alors pourquoi pas la danse ?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.