retour

Environnement : la moitié des plages menacées de disparition

La moitié des plages de sable dans le monde pourraient bientôt disparaître...

La moitié des plages de sable pourraient disparaître d'ici à 2100

En cause, notamment, les constructions humaines sur les littoraux qui retiennent les sédiments nécessaires aux plages.

Elles représentent plus d’un tiers du littoral mondial. Avant d’être des lieux de tourisme et de loisirs pour les humains, les plages de sable sont des zones tampons naturelles, qui protègent le littoral des tempêtes, des cyclones et des inondations. Elles abritent aussi de nombreuses espèces animales et végétales.

L’un des pays les plus durement touchés est l’Australie

Pourtant, dans le monde, la moitié de ces plages de sable pourraient disparaître d’ici à 2100. En cause, l’érosion due aux constructions humaines sur les littoraux, qui retiennent les sédiments nécessaires aux plages.

Autres responsables : l’élévation du niveau des océans et les catastrophes climatiques, des phénomènes accentués par le réchauffement climatique. L’un des pays les plus durement touchés est l’Australie. Le pays perdrait près de 15.000 km de plages.

La côte sablonneuse du Royaume-Uni, quant à elle, diminuerait de 30 %. Le pire pourrait cependant être évité si les pays arrivent à maintenir le réchauffement climatique en-dessous de 2°C. L’érosion serait alors réduite de 40 %. 

05/03/2020 07:40
  • 153.2k
  • 179

37 commentaires

  • Michele R.
    10/03/2020 12:58

    le coronavirus ne suffit pas ? faites de l eau douce avec l eau de mer industriellement

  • Marie N.
    09/03/2020 18:46

    C'était un visionnaire

  • Virginie C.
    08/03/2020 10:36

    je suis d'accord sur le fond, mais sur la forme vous prenez les gens pour des cons

  • Maryse K.
    06/03/2020 18:20

    pensez a nos nouvelles generations

  • Eliane J.
    06/03/2020 15:48

    Ça évitera que les touristes sales et remplis de crèmes solaire viennent les polluer, la mer n'en sera que plus propre et les animaux moins dérangés

  • Fanny C.
    06/03/2020 08:54

    On a jamais été autant informé que maintenant mais les constructions vont de plus belle, le sable est pillé comme jamais ... Les élus et ceux qui prennent ces décisions s’en fiche complètement et de toute façon aucune sanction n’est prévue. Tant que rien n’est fait à ce niveau, rien ne changera apparemment.

  • Régine G.
    06/03/2020 08:03

    Enfin tout pollue , mais alors il faut suivre chaque groupe de personne et leurs dire ,....chaque fois que vous surfez sur l eau vous savez que vous polluez la mer , quand un avion se pose sur une piste ,vous savez que vous polluez le ciel , chaque fois que vous prenez la voiture vous savez que vous polluez , idem pour les bateaux, idem pour les constructions, on en parle on en parle ,mais alors qu est-ce qu on fait ......on continue sur le même rythme, tant que l argent sera en jeux dans tout les domaines ont n arretera pas la destruction et ça, il faut d abord arrêter au sommets des gouvernements + les milliardaires dont on se gêne pas de nous faire voir toutes leurs richesses et ce qu ils en font......le peuple a les pieds et les mains lies , ils ne peuvent que subir..même si vous triez bien vos poubelles , acheté bio quand vous le pouvez, avec la politique et ce qu ils en font nous sommes bloqués...

  • Eurasia S.
    06/03/2020 02:09

    URGENCE, avant notre fin si rien n est fait

  • Sylvie P.
    05/03/2020 19:08

    Et Oui

  • Yves P.
    05/03/2020 18:10

    Une grande tristesse pour la faune et la flore qui profiter de ces lieux propice à leur développement à leur survie, je pense que ces dernières trouveront une adaptation, en ce qui concerne les humains je vais être crû, bien fait pour leur gueule pollution destruction annihilation un jour tout les petits ceux qui non rien à voir avec tout cela vont ce réfugier chez ces gros porc de destructeur et ce jour là si je suis encore en vie je leur porterais tout ce qu'il faut pour mettre à genoux tous ces gros dégueulasse

  • Nestor P.
    05/03/2020 16:49

    Sans parler de l'exploitation du sable pour le BTP!!!

  • Meister D.
    05/03/2020 15:55

    L'humain doit provenir d'une autre planète, car il est absolument incapable de vivre sur celle-ci sans la détruire.

  • Laurent G.
    05/03/2020 15:16

    À cause des touristes En republique Dominicaine les bateaux pour les excursion se jette au plus près du bord et sacage les berges. Pas de quai pour accoster. Toujours pendant les excursions en camion safari de l eau est distribué aux passagers qui jettent par dessus bord leurs bouteilles. L homme est le 1 er pollueur 😭

  • Annick A.
    05/03/2020 14:08

    Et on continue de construire,Les humains n'ont toujours rien compris,alors que leurs ancêtres oui.Il y avait murets ,des bosquetsetc pour évacuer et absorber les eaux.Maintenant tout est lisse!

  • Jean-Pierre P.
    05/03/2020 13:23

    Putain on va tous les retrouver à la montagne ! 😡😡

  • アボゴ ジ.
    05/03/2020 11:26

    Y faudra écoper à la cuillère à café du sable du Sahara.

  • Dom H.
    05/03/2020 11:26

    de toute façon il faut arrêter de prendre l'avion pour nos vacances

  • Chantal P.
    05/03/2020 11:15

    Déjà en 1979 Monsieur Aroun Tazieff Volcanologue,exprimait une grande inquiétude,Déforestations à Grande Échelle en Amazonie,commençait en France trop de Déforestations;Réchauffement Climatique assurément!!Constructions sans respecter la Nature,ELLE REPREND SES DROITS,LA FAUTE À QUI ?LE PROFIT!!!J'Habite le Bord De Mer,Déjà il y a beaucoup d'Années,j'étais Catastrophèe par les détritus laissés sur la plage,en Forêt;Toujours avec de grands sacs,je retournais à ma voiture,les sacs étaient pleins de détritus;Marée Haute,le plastique,tous détritus prenaient le Large!!Respectons plus que Jamais Madame la Nature;(Une de Mes Peintures-Une Plage Propre)

  • Mima M.
    05/03/2020 10:59

    L'homme et la pire des espèces vivant sur notre planète bleue; Tellement prétentieux qu'il pensait, et pense toujours, pouvoir dompter la nature !

  • Sandrine P.
    05/03/2020 10:52

    C'est "sont en train de"... Ça a déjà commencé....

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.