retour

Faut-il relancer le secteur aérien face à la crise ?

"Sauvez les gens, pas les avions."

Comment le secteur aérien se prépare à l’après-confinement

Les professionnels estiment que c’est la crise la plus grave qu’ils aient connue depuis 20 ans. Les organisations écologistes craignent un abaissement des normes environnementales à la sortie du confinement pour aider le secteur aérien à redémarrer.

  • 90 % de vols en Europe par rapport à 2019 d’après Eurocontrol. - 70 % de vols dans le monde par rapport à janvier 2020 selon l’Association internationale du transport aérien. Le secteur aérien est l'un des plus touchés par le confinement dû au Covid-19.

« Nous estimons nos pertes de revenus à environ 252 milliards de dollars pour 2020 »

« C'est la crise la plus grave que nous ayons connue depuis 20 ans. Pire que le 11 septembre, pire que la crise financière de 2008. C'est sans précédent. Nous estimons nos pertes de revenus à environ 252 milliards de dollars pour 2020 », assure Alexandre de Juniac, directeur général de l'Association internationale du transport aérien.

Pour faire face à cette crise, de nombreuses entreprises demandent aux gouvernements de les soutenir. Aux États-Unis, par exemple, le Sénat a approuvé un plan de sauvetage de 58 milliard de dollars pour le secteur aérien. Plusieurs autres États ont promis des aides financières ou des reports de taxes.

« Pendant des décennies, le secteur aérien a évité toute véritable action climatique »

Mais ces mesures inquiètent les écologistes. « Pendant des décennies, le secteur aérien a évité toute véritable action climatique et a refusé de payer des impôts équitables. Aujourd'hui, au milieu de la crise du Covid-19, où d'innombrables travailleurs perdent leur emploi, le secteur aérien exige des renflouements inconditionnels soutenus par les contribuables. Nous ne pouvons pas laisser cela se produire », s’insurge Mira Kapfinger, cofondatrice du collectif Stay Grounded Network.

Afin d’alerter sur la situation, le collectif, appuyé par plus de 250 organisations à travers le monde, a lancé la campagne « Save People Not Planes ». « Alors que les compagnies bénéficient de nombreuses exemptions fiscales, elles demandent à ce qu'il y ait une pause des taxes et des normes environnementales une fois la crise passée », ajoute Agathe Bounfour, responsable Transports du Réseau action climat. « Investir pour un rétablissement de l'aviation à un niveau pré-coronavirus signifie investir directement dans la dégradation du climat », abonde Mira Kapfinger.

En Chine, les annulations de vols ont réduit de 11 % les émissions mondiales de CO2

En Chine, au cours des deux premières semaines de février, les annulations de vols ont réduit d'environ 11 % les émissions mondiales de CO2 liées à l'aviation civile, d’après le site CarbonBrief. Dans l'Union européenne, par ailleurs, grâce aux mesures de restrictions, les émissions du secteur aérien sont passées de 39 kilotonnes de CO2 par jour à 3 selon le cabinet de conseil Sia partners.

« L'aviation représente 5 à 8 % de l'impact climatique mondial, principalement causé par la minorité aisée des voyageurs fréquents. Le secteur aérien a considéré qu'il pouvait poursuivre sa croissance, mais pour faire face à la crise climatique, il est essentiel de réduire considérablement l'aviation », prévient Mira Kapfinger.

En l'absence de mesures de soutien, plusieurs compagnies aériennes craignent la faillite. L’Association internationale du transport aérien estime que si les restrictions de voyage s'étirent sur trois mois, 25 millions d'emplois seront directement menacés. Pour Stay Grounded et d'autres organisations écologistes toutefois, cette pause inédite du trafic aérien pourrait permettre une transition du secteur.

15/04/2020 17:39
  • 348.6k
  • 794

290 commentaires

  • Christophe D.
    31/05/2020 06:47

    Cela serais, pour moi, tellement bien que ça reste comme ça, bien aussi pour notre terre, bien surement aussi pour l'homme, mais voilà l'homme est bien trop stupide pour comprendre cette évidence.

  • Manon S.
    29/05/2020 18:01

    Arrêtons déjà l'élevage des bovins pour la surconsommation de viande...

  • Mickael F.
    29/05/2020 09:23

    T'en mieux pour la nature, epui on s'en fou des avion à la con. Pollueur des airs.

  • Laurent B.
    28/05/2020 21:14

    Arretez de nous les briser avec l’avion ! C’est moins de 3% des émissions de CO2 dans le monde. Il vaudrait mieux de s’en prendre à d’autres secteurs lobbyistes comme le pétrole avec Total et autres grands groupes qui empêchent la transition écologique dans plein de secteurs, dont l’aérien ! La solution n’est pas de ne plus prendre l’avion, mais un avion qui consomme une énergie plus durable. Idem pour les voitures etc.

  • Calypso C.
    28/05/2020 17:06

    Elles sont bien mignonnes mais elles racontent n'importe quoi... L'avion n'est plus le transport des gens aisés depuis le lancement des compagnies low cost. Can coûte moins cher de passer ses vacances au Maghreb ou en Europe de l'est en prenant l'avion que de prendre le train et de rester en France. Faudrait peut-être se renseigner avant de dire n'importe quoi... Pour les expats, les étudiants d'échange, les gens qui travaillent entre plusieurs pays, elles proposent quoi comme solution alternative ? Ah oui, rien.

  • Robert R.
    28/05/2020 11:59

    Relancer le secteur aérien oui mais à condition que les compagnie et les constructeurs s'engagent à réduire la pollution créée par les avions qui menace la couche d'ozone

  • Soly P.
    28/05/2020 10:32

    https://youtu.be/qj-MjReyoGU

  • Kat B.
    28/05/2020 07:03

    moins d'avion moins de pollution en tout genre

  • Nicole V.
    28/05/2020 06:26

    que les actionnaires qui ont encaissés de juteux dividendes reversent une parties les états ( cad nous ) n'ont pas à intervenir dans le privé

  • Anne L.
    27/05/2020 21:12

    Oui sauvons les gens pas les avions !! non au soutien financier des citoyens du monde pour le climat pour la planète !

  • Chou P.
    27/05/2020 20:38

    c'est comme cela que ça devrait être en temps normal. Regretté confinement...

  • JD J.
    27/05/2020 12:19

    et je rajouterais, que si les compagnie privé veulent qu'on les soutiennes, elles augmente leur capitalisation en action, comme cela on pourra récupérer notre pognon quand ils redistribueront les dividendes........ !!!

  • JD J.
    27/05/2020 12:08

    pourquoi nous demander de les soutenir, car quand ils demandent au gouvernement c'est a nous, alors que lorsqu'ils font un max de bénéfices ils les redistribuent à leurs actionnaires, ben qu'ils se tournent vers leurs actionnaires pour ce faire renflouer, ou qu'ils crèvent.......

  • Patricia T.
    27/05/2020 11:48

    Ce qui revient à dire que les avions ne seront plus que pour les riches car si peu d’offres et bcp de demandes les prix vont exploser ... et les gens modestes seront contraints chez eux ... mais c’est dommage car le voyage est l’une des choses les plus magiques que j’aurai fait dans ma vie

  • Nate B.
    27/05/2020 06:55

    au lieu de buy back leurs shares pour augmenter virtuellement la valeur de leurs compagnies ils auraient mieux fait d'utiliser ces milliards pour faire un fond de secours. Mais non. Et maintenant ils se font bailout.

  • Lilian P.
    27/05/2020 06:14

    et on dit que c est les voiture qui polluent ...............

  • Nikaa C.
    27/05/2020 05:39

    En ce moment on a tous besoin d’aide. Le problème c’est que toutes les banques ont fait faillite. Le virus est là pour maintenir l’attention des gens dans l’ignorance. ce qui se passe réellement reste caché pour la plupart d’entres nous. La crise de 2008 est toujours là. D’ailleurs, rappelez-vous bien qu’en 2008, il y a eu un virus aussi. (Comme par hasard) Et oui, un virus ça maintient l’attention ou l’élite le désir.

  • Margaux C.
    27/05/2020 04:23

    Trop d'avions tue l'avion

  • Isabelle M.
    27/05/2020 03:54

    Ça doit rester comme en mars 2020!

  • Danièle G.
    27/05/2020 03:11

    Ils ont de quoi subvenir ! Secteur tre riche..

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.