L'histoire de la secte américaine Heaven's Gate

Bible, extraterrestres, Star Trek, ésotérisme… Voici l'histoire d'Heaven's Gate, la secte qui a engendré le suicide collectif de 39 personnes en 1997.

Un mélange de Star Trek, d’extraterrestres, d’ésotérisme et de complotisme

“Votre seule chance d'évacuer, c'est de partir avec nous. La planète Terre va être recyclée.” Celui qui a prononcé ces mots, c'est Marshall Applewhite. En mars 1997, il se suicide avec 38 membres de sa secte: Heaven's Gate.

Quentin Bruet-Ferréol, auteur de Dieu est un voleur qui marche dans la nuit, a enquêté sur cette organisation. Brut l’a rencontré.

“Heaven's Gate est la première secte de l’ère internet et c’est ce qui fait notamment l’une de ses nombreuses particularités. Vous prenez la Bible, vous prenez des extraterrestres, Star Trek, de l'ésotérisme et du complotisme et vous avez Heaven's Gate.

C'est un système de pensée complètement incroyable, extrêmement complexe, extrêmement abouti, cohérent.

Vous devez arrêter d'être un humain. Vous devez devenir une sorte de machine. Votre passé, votre famille, vos amours, tout ça, vous devez l'abandonner.”

L’organisation a été créée dans les années 1970 par Marshall Applewhite et Bonnie Nettles.

"Ils disent que nous sommes une secte, nous ne sommes pas une secte". Les QAnon sont un mouvement de plus en plus influent aux Etats-Unis. Découvrez ce que sont les QAnon.

L’une des rares sectes à être dirigée par un couple

Quentin Bruet-Ferréol continue d’expliquer : “Au cœur de l'histoire d'Heaven's Gate, il y a une histoire d'amour. En réalité, il y a peu de sectes qui sont dirigées par des couples. C'est extrêmement rare.

Et Heaven's Gate est une secte des plus bizarres, vraiment unique à ce titre puisqu'elle est dirigée par un couple amoureux. Mais Marshall est homosexuel et Bonnie, elle est hétérosexuelle. Ce sont des amants spirituels. Ils ne vont pas consommer.

A travers mes recherches, je raconte, j'ai réussi à reconstituer leur errance et à trouver le moment clef : une illumination mystique dans un camping. Ça peut paraître complètement fou, mais ils sont en train de faire un camping en forêt, au bord d'une rivière, il fait beau, ils sont amoureux, tout va bien, quand soudain, ils comprennent qu'ils sont les prophètes de l'Apocalypse.

Ça arrive comme ça. Et à partir de là, ils ne peuvent plus s'arrêter. Ils partent sur la route. Ils cherchent des adeptes à convaincre. Et ils savent une chose : ils seront ceux qui sont capables de vous ouvrir les portes du paradis si vous suivez leurs règles.”

Terre qui serait plate, les Américains qui ne seraient jamais allés sur la Lune, le complotisme existe aussi en France.

Un recrutement sur internet et même sur des sites de fans de Star Trek

“lls ont essayé de recruter sur internet, sur des forums, sur des chats et même sur des sites de fans de Star Trek.

Les membres, ils sont de tous les types. On a tendance à croire que ça va plutôt être des gens vulnérables. Quand on regarde ceux qui l’ont rejoint, on comprend que ça peut arriver à tout le monde.”

En 1985, Bonnie Nettles meurt et c'est un tournant pour le groupe.

“Do, le gourou, donc masculin, va rattraper le coup. Il va reprendre, on peut dire, leur bible, il va prendre un stylo et il va retravailler vite sa copie en se disant : il faut que je change les croyances pour expliquer ce qu'il vient de se passer.

Le changement de croyance, c'est quoi ? C'est que la transformation vers l'éternité, elle ne va pas se passer de leur vivant. Il faut faire comme Bonnie, il faut d'abord sortir de son corps et une fois qu'on sera sorti de son corps, on sera immortel.

Donc d'une certaine façon, ils vont essayer de suivre son modèle. Et son modèle, ça consiste à mourir pour devenir immortel. Et donc là, cette mort, cette tragédie-là de la mort de Bonnie, elle prépare le suicide collectif de 1997.”

La zone 51, c’est la zone la plus secrète des Etats-Unis. De nombreuses personnes ont dit avoir vu voler des OVNIs et des extraterrestres à cet endroit. Voici ce que c’est.

Le suicide collectif de 39 personnes

“Il y a une comète qui passe à ce moment-là dans le ciel et près de la Terre. Cette comète, vous la connaissez, c'est Hale-Bopp. Pour certains, il y avait quelque chose de plus. Il y avait un vaisseau spatial dans la queue de la comète. Pour eux, ils ne se suicident pas, ils partent en mission dans l'espace. De leur point de vue, le monde est magique.

Il y a 39 corps, qui sont parfois sur des lits superposés, parfois sur des matelas à même le sol. Et ces corps sont posés sans le moindre signe de lutte, le moindre signe de combat. Pas de traces de sang. Ils sont allongés dans le calme. Sur leurs côtés, il y a des sacs de voyage, comme s'ils partaient juste en voyage.

Ils sont dans des uniformes noirs, qui ressemblent un peu à des kimonos. Ils ont sur eux une sorte de voile violet qui a été posé en forme de losange et qui donne l'impression que ces corps ont des espèces d'ailes. Ils ont un blason, une sorte d'écusson cousu par leurs soins, où il est écrit "Away Team", équipe de départ.

Détail le plus étrange, ils portent des Nike. Ils portent des Nike neuves, identiques, noir et blanc qui donnent à la scène air extrêmement étrange.”

Les webmasters du groupe Facebook de la secte veillent à éviter un autre drame

“Après le suicide collectif, il y a d'abord un emballement médiatique mondial. absolument incroyable.

Quand je prends contact avec les membres d'Heaven's Gate, j'en trouve trois, quatre, qui sont tous très différents. Tous vont accepter de répondre à mes questions.

Il y a les adeptes qui tiennent le site internet. Ce sont les webmasters de la fin du monde, ils ont pour mission de continuer à répondre aux questions. C'est une mission qui leur a été donnée par le gourou jusqu'à leur mort. Et eux, ils tiennent jalousement tous les secrets de la secte.

Aujourd'hui, la principale existence d'Heaven's Gate, c'est un groupe Facebook où les adeptes discutent et commémorent. Ce sont eux qui découragent les gens qui parfois les contactent en leur disant : ‘Je me suiciderais bien pour rejoindre Ti et Do’.

Et ce sont les adeptes d'Heaven's Gate qui leur disent : "Mais non, faut pas. Tu n'as pas suivi les cours donc tu n'as pas ton diplôme", parce qu'ils appellent ça un diplôme, "tu n'as pas ton diplôme, donc tu vas juste te tuer. Et de toute façon, c'est trop tard."

Et donc que ce soient les webmasters d'après la fin du monde ou les autres, ils sont un peu responsables de faire en sorte qu'il n'y ait pas d'autre catastrophe. Et pour le moment, en tout cas, il n'y en a pas eu.”

Que s'est-il vraiment passé le 8 juillet 1947 à Roswell ? Le crash d'un OVNI ou d'un simple ballon météo ? L'historien Thomas Snégaroff raconte l’affaire de Roswell.

avatar
Brut.
12 avril 2022 06:19