La ligne de train Bordeaux-Lyon relancée par Railcoop

En faisant du neuf avec du vieux, ils veulent ressusciter la ligne de train Bordeaux-Lyon et créer une alternative à l'avion.

“La liaison Bordeaux-Lyon en avion, c’est la première liaison radiale française en termes de nombre de passagers”

“Ce train va nous servir à recréer la liaison ferroviaire Bordeaux-Lyon via le Massif central, via Limoges et Montluçon, à la fois pour des raisons écologiques, la liaison Bordeaux-Lyon en avion, c’est la première liaison radiale française en termes de nombre de passagers, mais aussi pour des raisons économiques, on va passer par la Creuse, par la Dordogne, par l’Alliers (…). On va faire en sorte que ces territoires intermédiaires soient reconnectés” explique Nicolas Debaisieux, directeur général de Railcoop. D’anciennes rames sont recyclées et réutilisées. “Elles peuvent encore durer une vingtaine d’années” précise le directeur. Romain, le contrôleur SNCF qui donne le sourire aux passagers

Railcoop est une société coopérative d’intérêt collective. “Ça veut dire qu’on est une société, donc on va se positionner sur des segments qui sont économiquement viables, qui sont rentables, mais la richesse qu’on va créer doit avoir un intérêt social et sociétal, et la mission qu’on s’est fixée, c’est renforcer l’usage du ferroviaire sur tous les territoires pour contribuer à la transition écologique” ajoute Nicolas Debaisieux. C'est aussi le premier train coopératif français. Grâce à la nouvelle ouverture de la ligne de trains, un certain nombre de gares devraient rouvrir. C’est notamment le cas de la gare de Gannat. Pour mener à bien leur projet, la coopérative Railcoop a besoin de renforcer le nombre de ses sociétaires et appelle à la solidarité. “Pour qu’on puisse démarrer le Bordeaux-Lyon, il faut qu’on arrive à renforcer nos fonds propres, donc il faut qu’on arrive à être plus de sociétaires. Aujourd’hui, on est 13 000 sociétaires qui ont mis près de 8 millions d’euros. Il faut qu’on aille plus loin pour rassurer les banques”. Face à l'urgence climatique, la réouverture du réseau des lignes de trains en France aux voyageurs devrait permettre de disposer d'un impact moins important sur l'environnement en termes de mobilité. Les trains de nuit font leur retour en Europe

avatar
Brut.