retour

3 clichés sur la campagne démontés par Claire Desmares-Poirrier

"C'est vraiment très français cette manière de considérer les territoires ruraux." 3 clichés sur la campagne démontés par Claire Desmares-Poirrier.

Elle brise trois clichés sur la campagne

Claire Desmares-Poirrier est agricultrice. Elle est aussi l'autrice de « L’Exode urbain : Manifeste pour une ruralité positive ». Pour Brut, elle démonte trois clichés sur la campagne.

Est-il vrai que les habitants des campagnes sont des « ploucs » ? Qu’il n’y a pas d’emploi à la campagne ? Que les ruraux n’apprécient pas les urbains ? Claire Desmares-Poirrier, agricultrice et autrice de L’Exode urbain : Manifeste pour une ruralité positive, met fin à ces clichés.

« Les habitants des campagnes sont des ploucs »

Selon Claire Desmares-Poirrier, il existe une certaine diversité de profils à la campagne : il y a des précaires comme des chefs d’entreprises. « Ils n’ont pas les mêmes codes culturels que les chefs d’entreprises des zones urbaines, donc on ne les considérera pas comme des nantis ou des bien-nés, même s’ils ont le même niveau de revenus », affirme-t-elle.

« Je pense que, par contre, il n’y a pas tout à fait les mêmes barrières entre les classes, il n’y a pas tout à fait les mêmes barrières entre les gens. Il y a beaucoup plus d’échanges entre les gens qu’il ne peut y en avoir en ville, où les relations sociales sont beaucoup plus homogènes » poursuit-elle. L’agricultrice remarque que cette distinction entre Paris et la province est en fait très française. En Angleterre par exemple, le cliché est plutôt inversé : les campagnes sont vues comme des endroits chics.

« Il n’y a pas d’emploi à la campagne »

« L’idée qui est largement diffusée qu’à la campagne il n’y a pas de boulot et que si on doit travailler, c’est un message qui est complètement faux », assure Claire Desmares-Poirrier.

En effet, seuls 10 % de l’emploi rural représenteraient l’emploi agricole. La campagne a désormais besoin de tous les savoir-faire, notamment des métiers comme ceux du soin, des comptables ou des avocats. Néanmoins, Claire Desmares-Poirrier confirme que les espaces de pouvoir sont concentrés en ville. Elle évoque notamment les sièges sociaux des entreprises. Si certains services peuvent se situer dans des zones rurales, la direction est généralement placée dans la zone urbaine la plus proche.

« Les ruraux n’aiment pas les urbains »

« Je pense qu’il y a une attente de la part des ruraux qui accueillent les néoruraux. Celle de savoir si les gens viennent consommer leur territoire, s’ils le considèrent comme un territoire de loisirs - comme tous les gens qui achètent des résidences secondaires - donc s'ils vont choisir juste un cadre de vie ou choisir d’intégrer la communauté. »

Pour Claire Desmares-Poirrier, il s’agit surtout donc d’une inquiétude de la part des ruraux. Le secret serait tout simplement l’intégration, c’est-à-dire participer à la vie associative et au développement de la ville, par exemple.

07/10/2020 16:27mise à jour : 07/10/2020 16:29
  • 282K
  • 277
Brut - Le livre

127 commentaires

  • Victor C.
    6 jours

    Mais qu'est-ce que vous allez vous emmerder à expliquer la campagne aux parisiens ? On le sait, nous, campagnards, que c'est la meilleure vie, on a pas besoin de convaincre qui que ce soit, laissez les gens s'entasser comme des moutons et profitez de votre bon aire de votre espace ! On sait ce que c'est un ciel étoilé, une vraie aurore, un vrai coucher de soleil, trouver la Petite et la Grande Ours, l'étoile du berger, et on aime nos voisins... On a rien à prouver personne

  • Christian R.
    18/10/2020 13:00

    Bravo Madame félicitations

  • Emilie T.
    17/10/2020 20:17

    Je suis née dans le 93 et j ai vécu 25 ans la bas. Maintenant je vit dans le village ou claire desmares poirrier. Je regrette pas mon choix. J aurais du même le faire plutôt. Dans mon petit village on a tout. Maison médicale, 2 écoles ,boulangerie, boucher, tabac... A 15 min de voiture Hopital, cinéma, bowling. L emploie est la. Pas mal d usine autour de nous. Faut juste pas être fenian. Moi j ai eu mon cdi en quelque mois. Même pour ce loger. Les loyers rien à voir avec la région parisienne. A paris j a si acheter un 50 m2 pour 150000€ ici j ai ma maison avec 120 m2 1500m2 terrain pour 125000. Je regrette pas mon choix.

  • Danièle H.
    16/10/2020 10:51

    les néoruraux ne cherchent pas à s'intégrer mais au contraire cherche souvent à transposer leurs rythmes de vie à la campagne. Et souvent aussi sans respect pour le travail des agriculteurs. On lâche son chien sans laisse, on passe dans les cultures etc.... Mais qu'ils restent bien dans leurs villes pourries ces gens là et nous laisses nos son de clarines, de cloches et même nos odeurs qui les dérangent

  • Exess S.
    15/10/2020 13:06

    J'ai habité en campagne bretonne dans le 22 pendant plus de 1o ans ...quel enfer . Travail a la chaîne ,alcoolisme et voitures sans permis partout. J'ai vu des contrôles d alcoolémies régulier a 5 h du matin dans de grandes entreprises d Agro alimentaires....et ils en prenaient régulièrement alcoolisé . J'ai eu des collègues alcoolisé au travail dans la majorité des communes pour lesquelles j'ai travaillé . L Accent de fou incompréhensible avec des gens qui prononcent les R en L ....et un ennui complet .rien a faire lorsqu'on est jeune,d ailleurs tout les jeunes fuyaient ce département pour aller dans la grande ville du département d a côté . Niveau emploi , travail a la chaîne ,a la ferme ou en Leclerc .... Quel enfer . Et je ne suis pas parisien.loin de la ...j'ai vécu en haute Savoie et en Meurthe et Moselle. Donc non.cest loin d être un cliché malheureusement

  • Gaetan S.
    14/10/2020 19:37

    A la campagne il n'y a pas de couvre feu 🤣🤣🤣 vive les vache

  • Marcel P.
    14/10/2020 09:16

    Le père bichet avec son C15 : ça c'est pas un cliché 🤣

  • David C.
    13/10/2020 12:14

    sors de ce corps

  • Lilian L.
    12/10/2020 19:59

    Non ce n'est pas français de penser que tout ce passe a Paris et qu'il n'y a que des plouc en province. Ces juste tipique de Paris !!

  • Lysiane G.
    12/10/2020 16:35

    J adore et j adorais petite fille la vie dans ma campangne du maine et loire chercher le lait les oeufs a laferme cuiellir les haricots vert ramasser les tomates les raisins les pommes poires cerises camomille rien de plus beau que la campagne si un place est libre je la prends de bon coeur

  • Rodolphe N.
    12/10/2020 13:30

    La campagne française ne se définit pas que par la Bretagne. La Bretagne est une région très jolie mais ils ont un peu la grosse tête et ils pensent un peu trop être le centre du monde.

  • Nathalie N.
    12/10/2020 12:53

    Heu ... pardon ? Mais elle habite où cette dame à la campagne ?? Parce que moi j’habite dans les Pyrénées dans un (tout) petit village, et tout les week-ends, je n’hésite pas entre...un concert de rock, un fest-noz, une sortie de résidence d’un théâtre (d’ailleurs quel théâtre ? Y’en a pas !!)

  • Marinette P.
    12/10/2020 05:40

    Pas de soucis, ça nous convient très bien, gardez vos préjugés et nous nôtre tranquillité 😁

  • Maxime D.
    12/10/2020 01:56

    Brest, Quimper, Lorient, Vannes, Saint Brieuc, Rennes, Saint Malo... Pourquoi la Bretagne est toujours prise comme exemple pour illustrer la campagne ? N'importe quelle petite commune est proche d'une moyenne ou grande ville ici.

  • Briac D.
    11/10/2020 23:17

    ça doit être ça ton côté anglais

  • Ewann D.
    11/10/2020 20:24

    Que les urbains restent chez eux ont est bien sans eux et eux bien chez eux

  • Rose d.
    11/10/2020 19:29

    "On a besoin de comptables, d'avocats .." quand on exerce ce genre de métier généralement le pb du chômage ne se pose pas. Donc si le domaine d'emploi le plus commun en campagne n'occupe que 10% du marché de l'emploi cela veut bien dire qu'à moins de pouvoir exercer un métier indépendant ou de service à la personne ou fonctionnaire ou être cadre supérieur, les possibilités sont restreintes voire inexistantes dans les nombreux autres domaines. Mauvais exemple.

  • Jose L.
    11/10/2020 18:03

    C’est toujours la même histoire: on est en contre de tout et on est pas d’accord avec rien.

  • Lucas L.
    11/10/2020 13:12

    Alors clairement je vient de la campagne et non a part la fête du village ya rien, les gens doivent déménager pour trouver du boulots et sa insulte h24 les citadins, elle devais vivre dans un village moyen/grand

  • Flo V.
    11/10/2020 12:23

    Pour le boulot... je ne suis pas de son avis, le nombre de commerce qui ferme par manque de rentabilité.... 🙄 les écoles ferment de plus en plus, le prix de l immobilier s effondre donc pour revendre sa maison après c est compliqué sans perdre de l argent ....

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.