retour

Coronavirus : une transmission par les animaux

81 morts, des milliers de personnes contaminées, et à l’épicentre de l’épidémie : la vente illégale d’animaux sauvages. Alors que la polémique monte, le gouvernement chinois est contraint de prendre des mesures…

Le nouveau coronavirus est transmis par les animaux sauvages

Mis en cause dans l’actuelle épidémie de coronavirus, le commerce d'animaux sauvages en Chine a été temporairement interdit par Pékin.

Le nouveau coronavirus, déjà responsable de 81 décès et de la contagion de plus de 2.886 personnes, aurait pour origine un marché aux poissons situé à Wuhan, dans le centre de la Chine. Sur les étals étaient vendus de nombreux animaux tels que des rats, des louveteaux, des salamandres géantes…

« Une source animale semble être la source primaire »

« D'après les informations actuelles, une source animale semble être la source primaire la plus vraisemblable de cette épidémie, avec une transmission limitée d'humain à humain par contact étroit », a déclaré Tarik Jasarevic, le porte-parole de Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le commerce de viande de brousse expose en effet les humains aux virus dont les animaux sont porteurs. « Si ces marchés persistent et que la consommation illégale et non-réglementée d'espèces sauvages par des humains persiste, alors le public continuera à faire face au risque accru d’émergence de nouveaux virus, potentiellement plus mortels et à l'origine d'une future propagation pandémique », affirme Christian Walzer, le directeur du pôle santé chez Wildlife Conservation Society, une ONG spécialisée dans la préservation de la nature.

La faune sauvage abriterait 1,7 millions de virus encore inconnus

  D’après les scientifiques du projet Global Virome, la faune sauvage abrite 1,7 millions de virus encore inconnus. La moitié d’entre-eux pourraient être dangereux pour les humains. « La nouvelle norme est que les pandémies vont se produire plus fréquemment. Nous sommes de plus en plus en contact avec des animaux qui sont porteurs de ces virus », alerte Peter Daszak, président d'EcoHealth Alliance, une ONG qui lutte contre les maladies infectieuses émergentes.   Depuis les années 1980, plusieurs épidémies ont été corrélées à des sources animales, comme le Sida, transmis par un singe, le virus Ebola, transmis par une chauve-souris, et le Sras, transmis par une civette. Cette dernière épidémie, également apparue en Chine, a tué près de 774 personnes au début des années 2000.

Le commerce d'animaux sauvages a été interdit

  Par peur de voir une épidémie de cette ampleur se reproduire, le gouvernement chinois a pris plusieurs mesures : le marché aux fruits de mer de Huanan a été fermé, et le transport et le commerce d'animaux sauvages ont été interdits jusqu'à la fin de l'épidémie.   Aujourd’hui, les ONG demandent cependant plus que des mesures temporaires, et espèrent que  les nouvelles générations se détourneront des anciennes traditions. « Je pense que dans 50 ans, ce sera une chose du passé », se prend à rêver Peter Daszak.

27/01/2020 19:12mise à jour : 24/02/2020 20:11
  • 993.8k
  • 1.8k

1030 commentaires

  • Alfa D.
    02/05/2020 15:32

    ils ne faut pas oublier ce un pêché que la Chine a comi des innocents qui n'ont rien fait un les torture viole et personne na parle ce grave des innocent mais allah le tout puissant il a dit l'islam ce ma religion la voulait détruire le coran et sa rest si ils n'ont pas libéré ce innocent sa va revenir comme personne ne parle

  • Jack C.
    13/04/2020 04:22

    Ils nous prennent pour des cons

  • Dany P.
    25/03/2020 15:58

    La Chine va falloir qui nous rendre des comptes ça fait deux fois déjà, Kil Balance de la merde sur le monde

  • Gigi A.
    24/03/2020 13:48

    Il était temps. Certaines tribus consomment ces animaux parce qu il n ont pas le choix (malheureusement) les chinois s est dans l excès et en tte impunité... Si les Animaux faisaient à certains hommes le quart des atrocités qu On leur fait subir :ce serait la fin du monde.

  • Monique F.
    23/03/2020 16:46

    Ben oui vaut mieux

  • Florence S.
    22/03/2020 10:28

    Qu'ils arrêtent de faire des gosses, ils sont trop nombreux, il en faut de la nourriture. Et qu ils deviennent civilisés.

  • Josette C.
    22/03/2020 07:59

    Peut-être les animaux sauvages, mais avec vos publications, les gens abandonnent leurs animaux de compagnie, alors SVP, nos animaux de compagnie ne transmettent pas le virus, sauf si vous avez un Pandora chez vous 😪

  • Marcelle B.
    21/03/2020 15:42

    Si ils mangent pas tent de conerie sa serait jamais arrivé

  • Magali F.
    21/03/2020 07:57

    Jusqu'à quand? Et il y aura de toute façon du marché noir car les humains sont des cons

  • Raveyre C.
    17/03/2020 14:25

    Esperons que ce soit [email protected]

  • Kevin R.
    16/03/2020 18:27

    La nouvelle génération bouffe que des conneries, est-ce mieux ? On le saura dans 50 ans.

  • Sophie P.
    16/03/2020 18:06

    Faux c est une arme biologique dispersé à la base pour éviter les manifestations et voilà le résultat il va y avoir tellement de mort car on ne nous dit pas tout

  • Lea N.
    14/03/2020 12:02

    On fait sexe entre humains du même sexe et on le fait avec animaux..coronavirus bienvenu

  • Lea N.
    14/03/2020 11:59

    Zoophilie

  • Dwel B.
    10/03/2020 17:02

    Une victoire pour les animaux sauvages... J'espère..

  • Dominique D.
    10/03/2020 11:35

    Il faut que ça soit tout les animaux, pas seulement les sauvages !!!

  • Bertrand R.
    07/03/2020 08:51

    Vengeance animale pure...... Fallait s'y attendre avec notre certitude d'être au dessus d'eux. Bien fait.

  • Gab G.
    06/03/2020 15:10

    Bon sa me fait plaisir de s avoir que les animaux son proteger et ne finissent pas en nems ou en samosa

  • Lou L.
    05/03/2020 20:44

    C déjà ça de positif

  • Murielle F.
    05/03/2020 00:42

    Merde moi qui voulais manger du loup a la cocotte enfin j ai hésité le tatoo me tentait , et la chauve souris frites ben ....zut c est foutu

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.