retour

Le gorille Rafiki retrouvé mort en Ouganda

Il s'appelait Rafiki, c'était l'un des gorilles les plus célèbres d'Ouganda. Le mardi 2 juin 2020, il a été retrouvé mort, son abdomen percé par un objet tranchant...

Rafiki, gorille au dos argenté, a été tué

Il était le mâle dominant du groupe Nkuringo, dans la forêt de Bwindi, en Ouganda. L’un des suspects, un chasseur, affirme qu’il l’a tué pour se protéger.

Il s'appelait Rafiki, « ami » en swahili. Ce gorille des montagnes du parc national de la forêt impénétrable de Bwindi, en Ouganda, était le mâle dominant du groupe Nkuringo. Il a été retrouvé mort le 2 juin 2020, son abdomen percé par un objet tranchant.

Le suspect encourt la prison à perpétuité ou une amende de 5,4 millions de dollars

« Nous avons arrêté quatre personnes à la suite du décès de Rafiki. Elles seront poursuivies devant les tribunaux », a annoncé l’agence gouvernementale Uganda Wildlife le 12 juin. L'un des suspects a reconnu avoir tué Rafiki, mais affirme que c'était pour se protéger d'une charge du gorille, alors qu'il chassait d'autres animaux. S'il est reconnu coupable d’avoir tué un membre d'une espèce menacée, il encourt la prison à perpétuité ou une amende de 5,4 millions de dollars.

En 2018, après d’importants efforts de conservation, le gorille des montagnes, l'une des quatre sous-espèces de gorilles, est passé de « en danger critique d'extinction » à « en danger ». Néanmoins, les gorilles restent très sensibles au braconnage et à la transmission de maladies par l’humain. Selon plusieurs organisations environnementales, l'épidémie de Covid-19 a exacerbé ces deux menaces dans le parc. Après la mort de Rafiki, le groupe Nkuringo ne compte plus que 16 gorilles, dont trois jeunes mâles. Mais plus aucun dos argenté, les mâles adultes.

« La perte du seul dos argenté changera la situation pour les autres membres du groupe. Il pourrait se séparer si les femelles rejoignent d'autres groupes de gorilles des montagnes de la région. Mais un autre dos argenté pourrait prendre le relais. Si un dos argenté non habitué devait reprendre le groupe, celui-ci devrait probablement passer par un nouveau processus d'habituation avant que les touristes puissent venir l’observer à nouveau », a alerté le centre vétérinaire Gorilla Doctors dans un communiqué le 13 juin.

20/06/2020 06:19
  • 579.6k
  • 1.7k

1062 commentaires

  • Evelyne S.
    4 jours

    11 ans c'est rien, ilfaudrait qu'il casse des cailloux toute sa vie ce salopard !

  • Nathalie C.
    4 jours

    BRAVO,

  • Eliane B.
    5 jours

    bravo

  • Freddy B.
    5 jours

    Pas assez pour une vie😠

  • Nathan P.
    5 jours

    La peine de mort serait justifiée

  • Nathalie L.
    5 jours

    Je souhaite qu'ils prennent cher ATROCE

  • Carole L.
    6 jours

    C'est tout ce qu'il merite.

  • Alain D.
    6 jours

    C'est triste d'en arriver là

  • Audrey A.
    6 jours

    Bravo de cette décision !!!

  • Isabelle L.
    6 jours

    Perso, je le mettrai en cage entouré de gorilles, comme un zoo. Pendant 11 ans ouais. Avec de la paille comme lit.

  • Anne-marie L.
    6 jours

    pas assez d'années de prison

  • Assiya O.
    6 jours

    Bien fait ! Amplement mérité

  • Genevieve L.
    6 jours

    super .. je suis tout a fait d'accord avec Sylvie Michalak

  • Marlene B.
    6 jours

    tant mieux. plus encore peine de mort

  • Sylvie M.
    6 jours

    Tant mieux, c'est déjà une bonne sanction (11 ans il aura tout le temps de réfléchir à son acte ignoble). Mais je ne suis même pas sûre que cette espèce d'individu soit capable de se remettre en question !

  • Céline A.
    6 jours

    Un assassin qui peut tuer un gorille peut tuer un humain c’est. Tellement ressemblant à l’humain.

  • Augusta M.
    6 jours

    ET NE PLUS DORMIR LA NUIT ORDURE

  • Augusta M.
    6 jours

    CEST TA PLACE

  • Augusta M.
    6 jours

    CREVE EN TAULE POURRITURE

  • Marc L.
    6 jours

    Pas assez mais un bon début 👍

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.