retour

Quelles sont les mesures du Référendum pour les animaux ?

En France, un projet de Référendum pour les animaux a été lancé. Fin de l'élevage intensif, des élevages à fourrure, de l'expérimentation animale… Voici les six mesures fortes proposées pour le bien-être des animaux.

Que contient le Référendum d'initiative partagée sur les animaux ?

Cette initiative est portée par de grands patrons, des associations et le journaliste Hugo Clément.

Fin de l’expérimentation animale, de l’élevage intensif, des fermes à fourrure… Des mesures comprises dans le projet de référendum sur la cause animale, porté par de grands patrons, des associations et le journaliste Hugo Clément. Ce Référendum d'initiative partagée (RIP) a été lancé le 2 juillet 2020. Il a maintenant neuf mois pour récolter les soutiens nécessaires afin d’être soumis au vote des Français.

Le RIP est un outil qui existe dans la Constitution. Il permet à des citoyens de présenter un projet de loi s'ils obtiennent le soutien de 185 parlementaires, sénateurs ou députés, et 4.700.000 signatures, soit 10 % du corps électoral. Ce référendum se base sur six mesures, que nous présente Hugo Clément.

L’interdiction de l'élevage en cage

On sait qu'on peut faire autrement. On n'a plus besoin des cages pour élever des animaux. Si on propose l'interdiction de l'élevage en cage en 2025, c'est parce que certains grands groupes industriels, comme le groupe Avril, le leader sur le marché de l'œuf en France, s'est déjà engagé à mettre fin à l'élevage en cage des poules pondeuses d'ici à 2025.

Si des géants industriels s'engagent d'eux-mêmes à mettre fin à ces pratiques, il est temps que la République française interdise ces pratiques pour passer à autre chose et arrêter de faire souffrir ces millions d'animaux.

L’interdiction des élevages à fourrure

Les élevages à fourrure en France, ce sont cinq élevages de visons. C'est très peu, c'est un poids économique négligeable. Et tout ça pour quoi ? Pour faire des manteaux de luxe vendus des centaines, voire des milliers d'euros à quelques privilégiés qui peuvent se permettre de les acheter. C'est insupportable et il est temps qu'on arrête ces pratiques-là.

En finir avec l'élevage intensif

Ce n’est pas facile d'arrêter l'élevage intensif, parce que c'est la norme aujourd'hui en France. C'est pour ça qu'on propose une action en deux temps. On propose d'abord un moratoire immédiat, c'est-à-dire que tout nouvel élevage qui sera construit devra proposer la possibilité d'un accès au plein air. Et on fixe le principe d'une interdiction de cet élevage intensif d’ici à 2040. Ça laisse 20 ans, ça laisse deux générations d'éleveurs pour changer de système, pour faire les aménagements nécessaires dans les bâtiments.

L’interdiction de la chasse à courre, du déterrage et des chasses dites traditionnelles

On est les bonnets d'âne de l'Europe sur la question des chasses traditionnelles. Il faut arrêter ça, on n'est plus au Moyen Âge. Même au sein des chasseurs, il y a des gens qui sont contre ces modes de chasse-là. Et on continue parce que les lobbies de la chasse à courre sont très efficaces, ils sont très puissants, ils sont haut placés.

Les déterrages de renards et de blaireaux, on continue à faire croire que ça a un intérêt du point de vue de la biodiversité, ce qui est une aberration. Le blaireau est un animal protégé dans beaucoup de pays d'Europe. Et nous, on continue à aller déterrer des familles de blaireaux, à les sortir et à les tuer, et à les réenterrer juste après, mais morts. C'est juste un loisir.

L’interdiction des spectacles avec animaux sauvages

ll est temps d'arrêter ça. Les citoyens sont de plus en plus mal à l'aise avec les spectacles qui mettent en scène des animaux sauvages. Beaucoup de villes ont déjà pris l'initiative d'interdire les cirques avec animaux. La plupart des pays autour de nous aussi. On est en retard, il faut agir.

La fin de l'expérimentation animale

Là encore, la France est le pays d'Europe qui détient tous les records. Nous sommes le pays qui fait le plus d'expérimentations sur les animaux. Des expérimentations qu'on peut faire d'autres manières. Ce qu'on propose, c'est d'interdire l'expérimentation animale quand il existe d’autres méthodes efficaces.

La France investit 0 euro dans la recherche d’autres méthodes pour les expérimentations, quand la Grande-Bretagne, par exemple, investit plus de 60 millions de livres. Encore une fois, on est à la traîne et il faut changer ça.

07/07/2020 19:08
  • 517.0k
  • 306

229 commentaires

  • Pascale B.
    30/07/2020 23:22

    Je duis pour quelques choses mais pas tout il ne faut pas exagérer !

  • Shisen G.
    28/07/2020 21:03

    J'ai faim je vais manger une pizza

  • Mohottige W.
    28/07/2020 20:14

    Triste ☹️

  • Jean N.
    28/07/2020 12:31

    OK pour les élevages intensifs de poules. Pour la chasse à courre...mmmh.je sais pas.

  • Gisele C.
    28/07/2020 11:29

    Et n’avez-vous pas oublié les corridas ????

  • Jean Z.
    27/07/2020 17:22

    Quand vous venez en Afrique vous traité les hommes comme des animaux sauvages pour les exploiter arrêté cela

  • Alexis V.
    26/07/2020 09:07

    On vie avec des fous, pour des fous, il y aura toujours des fous pour dire que les fous c est nous

  • Mimo T.
    25/07/2020 22:47

    Alors toi tu avoues que tu es qu’une porte parole des grands patrons qui sont juste maintenant veulent s’engager d’eux même de changer leu façon de travailler!🖕 trop tard pour qu’elle soit une belle initiation de bons cœurs ! L’homme est l’un des pires prédateurs sur terre.

  • Angélique T.
    25/07/2020 16:54

    Je soutiens ce projet à 100%!!! Bien que malheureusement ça prenne beaucoup trop de temps et que beaucoup d'animaux souffriront encore... je crois au bon sens de ce projet !!!

  • Martine B.
    25/07/2020 14:06

    dieren haters en dieren beulen

  • Zoubir Z.
    25/07/2020 13:29

    💪

  • Tiff R.
    25/07/2020 05:34

    Pour les expériences animales il faudrait aller en prison chercher des violeurs et faire des tests sur eux

  • Isabelle G.
    24/07/2020 22:58

    Faire aussi quelque chose pour les fermes à 1000 vaches, interdire les vaches hublot, tuer dignement ces pauvres animaux par électrocution avant de les égorger, ils méritent d’être respecter ils nous donnent leur vie...!

  • Romain D.
    24/07/2020 20:59

    5 points sur 6 sont parfaitement raisonnables. Celui sur l'expérimentation animale est incomplet. Bien sûr qu'on peut faire sans, mais quel humain acceptera de tester des médicaments testés uniquement in vitro ? Moi ça me va de le faire sur des prisonniers, ou à titre de réduction de peine, mais qui sera d'accord ? Bien sûr, je ne parle pas de la cosmétique. Si des entreprises continuent à expérimenter de la cosméto sur des animaux, ça doit s'arrêter, en effet. Pour ce qui est des médocs, avant de penser au comment, il faut penser au pourquoi. Est-ce qu'on veut soigner toutes les maladies ? Est-ce qu'on ne devrait pas tester immédiatement sur l'homme ? Questions ouvertes...

  • Sylvain C.
    24/07/2020 12:46

    J’ai signé ! Il faut que ça cesse !

  • Stephane M.
    24/07/2020 10:01

    Je suis degoutezs de voirs dans quelle monde en vie franchement

  • Stephane M.
    24/07/2020 10:00

    Arrêtées de maltraitées tout ces animaux y en a marre a la fin vous comprennezs le français quand vous parles si en fairait ça a vous vous seriezs content bandes de merdes de monstre vous me degoutezs c est horrible de faire du mal aux animaux n importe quoi bande d imbéciles

  • Elodine P.
    24/07/2020 04:16

    Mare mare mare homme mauvais

  • Vanessa G.
    24/07/2020 01:31

    Wow Bravo!!

  • Doulax N.
    23/07/2020 19:35

    Pour !!!!

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.