retour

Tests Covid : le témoignage de Rémi, laborantin agressé par un patient

Alors que les laboratoires sont débordés avec les tests du Covid, leurs salariés sont nombreux à dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. Agressé par un patient excédé, Rémi témoigne.

Tests Covid-19 : les laboratoires en grève

Dans les laboratoires, le nombre de tests augmente et les patients s’impatientent. Le personnel, débordé et agressé, dénonce la dégradation de ses conditions de travail.

Le personnel de laboratoire agressé

Rémi est biologiste à Lyon. Récemment, il s’est fait agresser physiquement par un patient, excédé par les délais d’attente. Comme beaucoup d’autres laboratoires, l'endroit où il travaille est débordé par les demandes de tests Covid.

Le biologiste raconte son agression à Brut : « Il m’a arraché le téléphone des mains. En même temps, il a arraché une vitre en plexiglas qui servait de protection à l’accueil. Et puis là, il a pris mon téléphone, il l’a balancé à deux reprises par terre, mais vraiment violemment. Le téléphone, il est complètement détruit. Et puis après, il m’a donné une claque monstrueuse qui m’a mis à terre. »

Rémi dénonce l’attaque dont il a été victime et le quotidien du personnel de laboratoire depuis le mois d’août. D’ailleurs, il n’est pas le seul : les employés d’une vingtaine de laboratoires se sont mis en grève. Ils réclament une revalorisation et une meilleure considération de la part des pouvoirs publics.

Un million de tests par semaine

  Chaque semaine, depuis septembre, plus d’un million de tests sont réalisés en France. L’Hexagone est même devenu le troisième pays européen à en réaliser le plus.

Olivier Véran, ministre de la Santé, a donc tenu à rassurer les professionnels de santé : « Je sais l’effort inédit que nous leur demandons, la pression qui est la leur, et je sais l’effort qu’ils réalisent dans des conditions qui sont devenues difficiles. »

Des paroles entendues par les destinataires, qui déplorent toutefois le manque de matériel et le nombre important de demandes. « À l’heure actuelle, on est complètement engorgé sur Lyon. La demande dépasse nos capacités analytiques. C’est même plus une question de bras, c’est aussi qu'on ne tient pas derrière. On n’a plus d’écouvillons, parfois, on n’a plus de réactifs », explique Rémi.  

Un retard depuis le confinement

« Les laboratoires ont été en chômage partiel pendant la période de confinement. Quand ils ont repris, ils avaient du retard sur les analyses qu’ils devaient faire pendant cette période », indique Pierre-Louis Canavelli, secrétaire départemental CFDT.

Il y a donc conflit entre les anciennes analyses post-confinement, les analyses habituelles et les tests Covid. Selon Pierre-Louis Canavelli, la procédure sanitaire ne porte pas ses fruits et ne correspond pas à l’attente de la population française.

21/09/2020 18:59
  • 480.6K
  • 484
Brut - Le livre

424 commentaires

  • Niz I.
    02/10/2020 03:31

    Je pense que les gens doivent commencer à vous taper dessus, vous agressé franchement, vous êtes pour qlque chose, vs êtes des corrompu. Vous agressé, Comme ça les choses vont tourner au vinaigre, Les gens sont trop dociles, trop, Donc un peu des fous comme ça faira du bien.

  • Vy B.
    01/10/2020 20:00

    je suis choquée le payvre

  • Evelyne G.
    01/10/2020 15:04

    Ils pensent au trou de la sécurité sociale qui va falloir rembourser

  • Selynn P.
    28/09/2020 23:19

    Voilà ce qu'entraîne l'hystérie collective de la peur instaurée par le gouvernement !! Les gens ne réfléchissent même plus, ils lui obéissent aveuglément, il dit "faites" et les moutons courent ! 🐑🐑🐑🐑🐑👿👿👿

  • Liline C.
    28/09/2020 20:56

    Sérieux c'est pas normal, des détraqués du ciboulot 😠😠

  • MarieLaure R.
    28/09/2020 09:27

    Quelle idée d’aller se faire tester sans symptôme ? Je ne vois pas l’interêt

  • Marcellino M.
    26/09/2020 12:15

    L'humanité se dégrade!

  • Marlène S.
    25/09/2020 17:01

    tout ça est voulu et décidé par l état qui instaure un climat de peur, et ça marche bien ! les gens ont la trouille, de quoi je me le demande, et vont se faire dépister à tout bout de champs ! c triste

  • Pascale B.
    25/09/2020 13:43

    La solution est simple..que tout le monde porte un masque dans les endroits fermés surtout et garde distance de 2m avec les autres à l'intérieur comme à l'extérieur! Et éviter tout rassemblement de personnes, même familiaux, jusqu'à ce que l'épidémie soit terminée!!

  • Mira K.
    25/09/2020 12:21

    Et que dire du personnel hospitalier qui est depuis longtemps débordé et en grande souffrance ....

  • Marion L.
    25/09/2020 11:16

    Bon courage a tous les laborantins et biologistes... Vivement la fin de cette crise 😢

  • Cé P.
    25/09/2020 10:01

    Bienvenue dans notre monde! C'est ça aujourd'hui on peut te défoncer pr rien

  • Isa O.
    25/09/2020 07:39

    (Rien a voir mais Brut, pourquoi vous montrer des photos de Toulouse place st cyprien les anciens douches publiques qui sont un commissariat de police maintenant, avec des personnes faisant la queue devant, pour parler de Lyon ???)

  • Krystyna N.
    25/09/2020 06:18

    C’est surtout le traitement qu’il faut après le test c’est tout simplement ... A oui, avec tous ces grands médecins et chercheurs ils n’arrivent pas toujours trouvé un bon remède ... Le premier ministre dit ... ... Nous sommes le troisième pays qui teste le plus, et oui !!! Mais après on fait quoi 😶 ... Aujourd’hui la France a aussi trois rouges ... c’est le remède contre virus 🦠 déçu 😔 ...

  • Jean-Marc J.
    25/09/2020 06:02

    Le problème est tous les pays qui exigent un test PCR de moins de 72h. Voilà pourquoi des gens sans symptômes vont se faire dépister.

  • Boubou S.
    24/09/2020 22:35

    On dit merci qui!? Merci l'État de rendre les gens tarer

  • Patricia P.
    24/09/2020 20:28

    tout ça pour capter des fonds européens ;) rien d'autre

  • Spetz R.
    24/09/2020 20:27

    les gens sont de plus en plus malades, et rien avoir avec le Covid...

  • Claudine P.
    24/09/2020 20:01

    Depuis mars surtout

  • Marie-Edith R.
    24/09/2020 19:00

    Le Covid dont on nous rabat les oreilles vont rendre les uns et les autres sychophrenes. Cette course aux tests est une aberration. La population est à cran avec cette dictature qui n,à aucune cohérence. Étant dans le flou, des incidents de ce genre se répéteront. Ce sera monnaie courante.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.