Paloma et la Grande Dame transforment notre journaliste en drag-queen

"C'est comme être un super-héros, t'as un personnage qui te donne une espèce de pouvoir absolu." Elles sont en finale de l'émission Drag Race France. Pour Brut, Paloma et la Grande Dame ont tenté de transformer notre journaliste Denis en drag-queen.

C'est comme être un super-héros: tu as un personnage qui te donne une espèce de pouvoir absolu”

Les stars de Drag Race France Paloma et La Grande Dame ont transformé Denis, journaliste Brut, en drag-queen. Elles reviennent sur leurs débuts dans le milieu drag. “Moi, je crois que j'en ai toujours fait, en fait. Quand j'étais petit, je me déguisais beaucoup. Mais ma mère, elle m'a dit ça l'autre jour, elle m'a fait rire, elle m'a dit: 'Tu t'habillais pas en princesse, tu t'habillais pas en petite fille…' Non, mais je m'habillais vraiment en femme hyper fatale”. Pour la Grande Dame, le drag a été le moyen d’expérimenter son genre. “Moi, le drag, c'est un peu parti pour le coup d'une recherche, d'une expérimentation du genre. J'avais plus l'impression de devoir jouer un rôle constamment, de devoir jouer le rôle du mec viril. Maintenant, je fais ce que je veux quand j'ai envie de le faire, et dans ma fluidité, c'est quand même une liberté énorme.” Interview Brut : Loïc alias La Big Bertha, drag-queen

Le drag, ce n’est pas seulement réservé aux hommes. “Il y a plein de femmes qui font du drag, qui se mettent en drag-queens, en drag-kings, t'as des hommes qui font du drag-king aussi, tout le monde n'a pas envie de représenter un genre, Il y a des gens qui font des créatures. C'est ouvert à tout le monde. C'est génial dans une vie d'adulte d'avoir l'opportunité de se recréer une identité un petit peu et… C'est cool de pouvoir choisir, s'autodéterminerViolet Vixen, 11 ans et Drag-queen

avatar
Brut.