François Mitterrand et la majorité relative en 1988

Emmanuel Macron n'a plus qu'une majorité relative à l'Assemblée nationale. Et la dernière fois, c'était en 1988 sous François Mitterrand...

“Même relative, la majorité parlementaire existe”

Avec 245 sièges obtenus à l’Assemblée nationale, la coalition présidentielle “Ensemble !” n’a pas réussi à décrocher la majorité absolue. La dernière fois que ce scénario s’est produit, c’était en 1988 sous François Mitterrand. “Certes, il eût été préférable d'atteindre la majorité absolue des députés. Il s'en est fallu de 13 sièges sur 575 à l'heure où je m'exprime. Mais, même relative, la majorité parlementaire existe. Elle est forte, elle est cohérente, elle durera”, commentait l’ancien président. À quoi servent les élections législatives en 2022 ?

“La situation parlementaire chez nous est désormais comparable à celle de la plupart des démocraties européennes. Je pense entre autres à l'Allemagne fédérale, à la Suède ou à la Hollande. Dira-t-on que ces pays marchent mal, alors qu'on les cite en exemple pour leurs multiples réussites ?”. Pour ce nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron, la coalition Ensemble ! devra se contenter d’une majorité relative à l’Assemblée nationale. Elle est précédée par la NUPES qui obtient 131 sièges et le RN qui en rassemble 89. Législatives : voilà ce que changerait la proportionnelle

avatar
Brut.