retour

La dernière usine française à produire du papier journal 100 % recyclé a fermé

Pendant ce temps-là, la dernière usine à produire du papier journal 100 % recyclé en France a fermé. Construite en 1927, ses derniers salariés se battent pour lui trouver un avenir…

En France, la fermeture de la dernière usine de papier 100 % recyclé

La dernière usine française de production de papier journal 100 % recyclé vient de fermer. Les représentants du personnel restant espèrent trouver un repreneur.

C’est la fin. En France, il n’existe désormais plus aucune usine de papier journal 100 % recyclé. La dernière vient de fermer ses portes. Elle se nomme la Chapelle-Darblay et se trouve à Grand-Couronne, près de Rouen.

350.000 tonnes de papier recyclé

Chaque jour, l’usine recevait l’équivalent du tri annuel d’une collectivité de 25.000 habitants, selon Arnaud Dauxerre, représentant des cadres la Chapelle-Darblay. En 2019, 350.000 tonnes de papier ont pu être recyclées en papier journal. Cela représente la consommation annuelle de 24 millions de Français.

« Chapelle-Darblay, c’est le symbole du recyclage en France, c’est le symbole de ce partenariat qui a été créé entre un industriel papetier et des collectivités locales au bénéfice de la gestion de nos déchets », affirme Arnaud Dauxerre.

Le 15 juin, le propriétaire finlandais de l’usine, le groupe UPM, a décidé de fermer la Chapelle-Darblay et de licencier 228 salariés. Il ne reste maintenant plus que les représentants de personnel, comme Arnaud Dauxerre. Ils sont une quinzaine à se battre pour trouver un repreneur : ils aimeraient préserver le savoir-faire de cette usine, construite en 1927. Mais ne leur reste que trois jours avant d’être licenciés à leur tour.

Le bois, moins cher pour faire du papier

« Malheureusement, la compétitivité est arrivée », réalise Arnaud Dauxerre. Il est aujourd'hui moins cher de fabriquer du papier journal à partir de bois qu'à partir de papier recyclé. « Vous faites votre geste, vous mettez votre papier dans la poubelle jaune en vous disant : “Ça va avancer, je vais sauver la planète." Et puis finalement, ça reste plus simple de couper du bois pour faire du papier journal. »   

Arnaud Dauxerre veut prouver que le site a encore toutes ses chances d’exister. Selon le représentant des cadres, les employés de Chapelle-Darblay peuvent faire bien plus que du papier journal. « Avec des fibres, on fait ce qu’on appelle le PPO, le papier pour ondulé, on fait de la pâte marchande, on fait de la ouate d’isolation… Il y a tellement de projets qui existent. »

Grâce au combat mené par les représentants, la maintenance et le gardiennage de l’usine seront assurés jusqu’à juin 2021. Toutefois, si aucun repreneur ne se manifeste d’ici là, le groupe UPM pourra démanteler le site. « Comment expliquer aux Français qu’on ferme une unité de recyclage papetière, l’une des rares unités en France qui recycle leurs papiers, quand de l’autre côté, on demande encore plus d’efforts, plus de tri, plus de transition vers une écologie durable, un monde durable ? C’est proprement incompréhensible. »

30/10/2020 19:17
  • 5.8M
  • 2.7K

2237 commentaires

  • Myô G.
    12 heures

    Une taxe sur tous les papiers de France permettrait de faire tourner l'usine sans Gros actionnaires juste avec des petits .

  • Quentin E.
    3 jours

    on en parlait hier !

  • Jeannoel R.
    4 jours

    C'est désolant pour la planète et pour l'emploi avec la course aux profits. Tout les emplois peuvent être touchés dans tout les domaines. 😥

  • Pierre C.
    4 jours

    On s'en fou. L écologie c'est pour les faibles.

  • Julie B.
    7 jours

    Pourquoi ne pas tenter une scoop ... comme ont fait certains une façon de reprendre et sauver la boîte et les emplois ?

  • Olivier F.
    01/03/2021 18:03

    Attention, le recyclage du papier n'est malheureusement pas plus écologique que du papier neuf. Il est faux de croire que nous coupons des arbres pour créer du papier. Toutes les papeteries utilisent du bois recyclé et des sciures générées par d'autres entreprises liées à la filière bois. Malheureusement, l'énergie et les produits utilisés pour le recyclage du papier (pour rendre un papier souillé en papier propre) a un impact carbone équivalent voir légèrement supérieur à du papier neuf. Enfin, le recyclage du papier est également plus couteux. Néanmoins, j'estime que ce n'est pas une raison de fermer cette usine pour les raisons économiques quand on connait le chiffre d'affaire d'UPM (10,24 milliard d'euros en 2019).

  • Erwan K.
    28/02/2021 20:15

    Tu te bas pour quoi ....juste pour toi

  • Gaetan N.
    28/02/2021 10:24

    UPM sa me rappelle quelque chose à oui ils ont fermé aussi la papeterie à docelle dans les Vosges.........

  • Brigitte B.
    25/02/2021 00:07

    😡

  • Jean-Yves M.
    22/02/2021 05:51

    Faire des granulés pour "nourrir la terre" (expression de pierre rabhi.) Le débauché est le maraîchage et les jardinniers ... les agriculteurs aussi mais le tonnage et la logistique so.t énormes !

  • Kevin N.
    20/02/2021 21:26

    Plus d'oxygène et ben on va tous mourir voilà ce que ça va arriver

  • Kevin N.
    20/02/2021 21:25

    la France toujours en retard toujours en retard et bien fait aussi pour la France qui a reçu une amende pour le fait qu'il ne respecte pas le droit de l'écologie ah la la on a marre ça coûte trop cher quoi couper du bois merci pour le futur des enfants merci empoisonner les gensquand il y aura plus de d'art pour respirer en diras merci à tous ces gens qui font rien voilà quoi on va ressembler on va mourir manque d'oxygène

  • Claude C.
    20/02/2021 16:21

    Fumisterie....ce recyclage

  • Herve L.
    20/02/2021 11:19

    Moi se qui me choque...c'est pas le chômage...c'est la déforestation à but lucratif. Ont ne parle plus de nous, mais de n au enfants !!!! Il va rester quoi dans 10 ans

  • Herve L.
    20/02/2021 11:17

    Il est temps d arrêter cette folie. L état doit avoir tout les droits dans l intérêt de la gestion de ça nation. Stop les appels d offres ect....ont vois bien ou ça nous mène. Merci pour ce reportage.

  • Corentin J.
    19/02/2021 20:11

    Le peuplier et utiliser en papeterie et pousse vite c est pour cela que certain place la clef sous la porte malheureusement

  • Dominique B.
    19/02/2021 16:34

    Du grand n'importe quoi !

  • Ray M.
    19/02/2021 07:31

    ont marches sur la tête ! ont nous gaves a longueur d'années sur la santé des forêts qui est vitale pour la planète et la vie et l'on vois la logique des dirigeants ! ils sont malades.

  • Nicolas R.
    19/02/2021 07:10

    Suffit juste d'une loi qui oblige que plus de 50% de la paperasse soit d'origine recyclable. Après je n'ai aucune confiance envers la CGT ici sur Rouen, je ne serais pas étonné que l'entreprise soit régulièrement en grève avec des salaires trop important et donc plus du tout rentable.

  • Pierre L.
    17/02/2021 11:53

    Pourquoi trier nos déchets. Quand on voit et entends ça. A la sortie c'est le pognon qui intéresse nos clowns de gouvernants. 😠😠😠😠

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.