retour

Une vie : Wangari Maathai

Elle est la première femme africaine à avoir reçu le prix Nobel de la Paix.

Wangari Maathai, une vie pour l’écologie

Wangari Maathai est une figure de l’écologie au Kenya. En 2004, elle est devenue la première femme africaine a recevoir le prix Nobel de la Paix.

Fille de paysans kikuyus, Wangari Maathai est devenue une figure emblématique du combat écologiste au Kenya et est reconnue mondialement pour son combat pour la paix.

Elle est née le premier avril 1940 au Kenya, alors colonie britannique. À 20 ans, elle obtient une bourse pour aller étudier la biologie aux Etats-Unis. Elle devient alors la première femme africaine doctorante.

Les débuts de son activisme

Lorsque le Kenya fait face à d’importantes déforestations et pertes de ressources, elle s’engage dans le combat écologiste. Elle agit d’abord au Kenya en décidant de replanter des arbres.

Wangari Maathai fonde ensuite le Green Belt Movement à 37 ans. Ce mouvement géré par des femmes crée des « ceintures vertes » autour des villages pour limiter la perte de ressources naturelles. Grâce aux millions d’arbres ainsi replantés, les populations ont limité les risques d’érosion tout en favorisant l’accès à l’eau et au bois. Son impact est tel que le mouvement s’étendra à d’autres pays africains.

L’activiste kenyane divorce à 39 ans. Son mari critique l’intelligence de sa femme, qui la rend incontrôlable selon lui.

Elle lie le respect de l’environnement à son combat pour la paix

Wangari Maathai est aussi une activiste pour la paix. Dans les années 1990, elle combat la politique autoritaire du président kenyan Daniel Arap Moi. L’écologiste s’oppose notamment au défrichages à Nairobi. Son engagement lui coûtera de nombreuses blessures et séjours en prison.

En 2002, elle entre en politique et est élue au parlement avec 98% des suffrages, avant de devenir ministre de l’Environnement. Wangari Maathai a 64 ans lorsqu’elle reçoit le Prix Nobel de la Paix. Elle devient la première femme africaine à recevoir ce prix. L’activiste est alors célébrée pour son combat pour l’écologie, pour la démocratie et pour la paix.

Elle décède d’un cancer le 25 septembre 2011 à l’âge de 71 ans. Wangari Maathai reste à ce jour une figure emblématique du combat écologiste kenyan et de la lutte pour la paix dans le monde.

14/01/2018 00:00
  • 3.1M
  • 2.2K

4 commentaires

  • Gildas Boucheur
    30/01/2021 18:12

    💓❤️💓❤️💓❤️❤️💓💓 Cœur Humain Qui battait Dans votre Poitrine pour Que vive La Nature !!!

  • Gildas Boucheur
    30/01/2021 18:09

    Une Pionnière De La Terre Fière de vous Avoir Suivi Dans se Reportage

  • Gildas Boucheur
    30/01/2021 18:07

    Mes Hommages Madame A titre Posthumes Mes Félicitations vous Êtes et resterez toujours un Héros des temps modernes !!!

  • Renxier GBrito
    12/11/2019 11:32

    Bravo Wangari ✊🏾👏🏾