retour

Une vie : Sir David Attenborough

Il a sensibilisé le monde entier à la beauté fragile de la planète et mis sa voix au service des plus grands documentaires animaliers. Voici la vie de Sir David Attenborough.

Sir David Attenborough, héros de l’écologie

La première saison de sa série « Notre planète » est actuellement sur Netflix. Son objectif : sensibiliser au réchauffement climatique.

Présentateur, naturaliste, écologiste… David Attenborough est une figure incontournable de la biodiversité. « C’est ce à quoi j’ai dédié ma vie : montrer à quoi ressemblent les écosystèmes, montrer à quel point ils sont complexes, à quoi ils servent et comment ils affectent notre vie », affirme-t-il.

Il crée à 7 ans son « musée » de papillons

Il naît le 8 mai 1926 à Londres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, ses parents accueillent chez eux deux réfugiées juives. L'une d'entre elles offre à David une pièce d'ambre comportant  des insectes fossilisés. Depuis, il s’intéresse aux espèces sauvages qui l’entourent. « Je passais beaucoup de temps à aller chercher des fossiles et à observer les renards, les lapins, les oiseaux… », se souvient-il.

Encouragé par l’archéologue Jacquetta Hawkes, David Attenborough crée à  seulement 7 ans son propre « musée » de papillons. À 11 ans, il vend des tritons et des salamandres au département de zoologie de l’université voisine. En 1945, c’est donc tout naturellement qu’il part étudier la géologie et la zoologie à l'université de Cambridge, où il obtient un diplôme en sciences naturelles. 

Il entre à la BBC en 1952

Après ses études et deux ans de service militaire, il se lance dans la rédaction de livres de sciences naturelles destinés aux enfants. En 1952, il est embauché comme producteur à la BBC. En 1954, il anime la série documentaire Zoo Quest, dans laquelle il suit des équipes du zoo de Londres dans leur quête d’animaux sauvages. Il devient une célébrité et contribue peu à peu à l’évolution du reportage animalier. « J’ai commencé à tourner avec des caméras mécaniques il y a 50 ans, et j’ai traversé tout ce qui est HD, couleur, et maintenant la 3D. C’est incroyable d’avoir vécu toute l’évolution de la production audiovisuelle. »

1979, les débuts de « Life on Earth »

En 1965, après une pause pour entreprendre un doctorat d’anthropologie, David Attenborough est nommé directeur de la BBC Two. Une clause dans son contrat lui permet néanmoins de continuer à aller tourner aux quatre coins du monde. En 1979, il présente l’une des émissions les plus connues de sa carrière : Life on Earth.

Sa rigueur scientifique lui permet de gagner la confiance des chercheurs, qui présentent de nombreuses études dans son programme. Dans un épisode culte, des gorilles des montagnes entrent en interaction avec lui. « J’ai vraiment pensé que c’était le plus beau compliment que j'avais jamais reçu de quiconque ou de quoi que ce soit. Ils nous faisaient confiance et nous appréciaient assez pour faire ça. C’était à couper le souffle. »

Des tournages dans les endroits les plus reculés

Pendant plus de 60 ans, David Attenborough travaille sur de nombreux programmes TV et documentaires, raflant au passage de nombreuses récompenses. Au fil de ses tournages dans les endroits les plus reculés du globe, il a vite pris conscience de l’importance de la préservation de l’environnement. Un engagement qui n’a cessé de se renforcer via son implication dans de nombreux projets environnementaux : protection des papillons, sanctuarisation d’une partie des forêts tropicales de Bornéo, transition vers les énergies renouvelables…

« Chaque jour, il y a de plus en plus d’habitants sur Terre, chaque jour le problème s’aggrave, donc on doit travailler tous les jours pour trouver une solution. Si nous arrivons à résoudre certains problèmes autour de l’alimentation, de la production, de l’énergie et tout ça, alors peut-être qu’on s’en sortira, mais à mon avis, ça va être plus dur que ça », s'inquiète aujourd’hui David Attenborough.

16/02/2020 09:31
  • 156.9k
  • 83

58 commentaires

  • Maria T.
    19/02/2020 11:23

    🙏🏻

  • Ju L.
    19/02/2020 09:11

    👌

  • Thomas P.
    19/02/2020 08:59

    au debut je dis "oh bah le mec à l'air sympa et vraiment soucieux de la nature" mdrrr que neni il vendait des salamandres et chassait comme un petit boloss' tout ce qu'il trouvait.. sans compter tous les papillons qu'il a niqué pour sa collection.. un énième sac de fiante 😏🤬

  • Christophe G.
    18/02/2020 18:49

    Il est le frère de Richard Attenborough, le réalisateur de "Gandhi" et l'acteur de "La grande évasion" ou "Jurassik Park"

  • Mano C.
    18/02/2020 17:48

    J'adore ses reportages... Un amoureux de la nature qui nous offre toute sa sensibilité....

  • Adrien C.
    18/02/2020 14:21

    <3

  • Jacqueline J.
    18/02/2020 08:41

    Certainement passionnant e ! Merci Monsieur.

  • Eline D.
    18/02/2020 06:13

    El famoso

  • Jules D.
    17/02/2020 23:25

    le s de la v

  • Lucien C.
    17/02/2020 22:06

    is that him ?

  • Sylvie S.
    17/02/2020 20:58

    Belle personne 😍

  • Valentine P.
    17/02/2020 20:47

    is hiiiim

  • Bernard P.
    17/02/2020 19:53

    Vous donnez un magnifique exemple du sens que l'on peut donner à sa vie 🙏

  • Fatima L.
    17/02/2020 18:50

    C'est Lui qui prone la reduction De la population mondiale

  • Martine B.
    17/02/2020 17:13

    je l'adore aussi ce monsieur tellement de gentillesse émane de lui....😊

  • Marcelle P.
    17/02/2020 15:49

    Fameux prévisionniste !Grand Monsieur !

  • Christiane L.
    17/02/2020 12:20

    J'ai une grande admiration pour lui !

  • Cecilia M.
    17/02/2020 10:25

    un chouette portrait du Dieu vivant 😉

  • Christine F.
    17/02/2020 09:54

    Un très grand Monsieur ! Je ne loupais jamais ses reportages Life on Earth! Merci

  • Patricia D.
    17/02/2020 08:25

    😉

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.