Que retenir du meeting de Yannick Jadot au Zénith de Paris

Concert de rap avec Ärsenik, tacles à Mélenchon et Macron, propositions, voici ce qu’il faut retenir du meeting de Yannick Jadot au Zénith de Paris.

1/ “La catastrophe se rapproche. Nous en connaissons déjà l’avant-goût”

Le discours du candidat écologiste de la présidentielle 2022, Yannick Jadot, a ouvert avec une introduction sur la crise environnementale : “La catastrophe se rapproche. Nous en connaissons déjà l’avant-goût.

C’est la survie de l’humanité qui se joue aujourd’hui et nous le savons : le statu quo, c’est le chaos. C’est un choix de civilisation.”

Yannick Jadot a lié la préservation du climat avec celle de la paix en Ukraine : “La bataille du climat est vitale et indissociable de la bataille pour la paix et pour la sécurité. Les énergies fossiles, voilà notre ennemi.

Nous préférons dépendre de l’eau, de la chaleur du sol, de la biomasse, du soleil, du vent, des forces de la mer, plutôt que de dépendre de Poutine et des monarchies pétrolières du Golfe.”

Yannick Jadot, candidat des Verts 2022, a répondu à vos questions sur Brut. Retrouvez la vidéo dans son intégralité.

Les autres candidats ont également répondu à vos questions sur Brut. Retrouvez l’interview de Marine Le Pen, qui répond à vos questions, vos questions posées à Jean-Luc Mélenchon ou encore le candidat Eric Zemmour qui répond à vos questions.

2/ Des tacles à Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron

Le candidat des Verts, a taclé son rival à gauche, Jean-Luc Mélenchon : “Nous avons le souvenir du silence des tribuns, d’habitude si bavards en leçons de géopolitique qui se réjouissaient que Poutine rétablisse l’ordre en Syrie.”

Il a aussi taclé le président sortant Emmanuel Macron : “C’est leur politique complaisante, qui a construit la machine de guerre de Poutine, qui lui a laissé penser qu’il pouvait multiplier les conquêtes et les coups de force, pendant qu’il lui donnait du ‘Cher Vladimir’.”

Âge, parcours, programme, découvrez qui est Yannick Jadot, candidat des Verts 2022.

3/ Les lobbys dans le viseur du candidat des Verts

Yannick Jadot a pointé du doigt les lobbys : “Dehors le lobby des pesticides, qui détruit la biodiversité et contamine nos organismes. Dehors le lobby de l’élevage industriel !

Dehors aussi le lobby des EHPAD lucratifs ! Dehors encore le lobby des constructeurs automobiles qui ont toujours obtenu des dérogations aux normes de la pollution. Dehors bien sûr le lobby des chasseurs !”

Voici comment les lobbies influencent les élus selon Yannick Jadot.

4/ Les 4 propositions mises en avant

Dans son discours, qui a duré 1h11, il a également évoqué ses propositions pour la France. Voici les quatre points principaux à retenir à travers les citations du candidat.

Un référendum sur la sécurité climatique et énergétique européenne

“Je propose qu’au lendemain des élections présidentielles, le peuple français soit consulté par référendum sur une union approfondie des Européens pour la sécurité climatique et énergétique, pour la souveraineté industrielle et alimentaire. Une union de la défense et une organisation digne et efficace pour les réfugiés, les exilés et les migrants.”

La légalisation du cannabis

“Nous légaliserons le cannabis pour lutter efficacement contre les addictions et contre les trafics.”

Jean Castex a récemment annoncé la généralisation d’une amende de 200€ pour tous les consommateurs. Retour sur 50 ans de politique de répression du cannabis en France.

Des recrutements dans le domaine médical

“Nous donnerons à l’hôpital les moyens d’assurer sa mission en augmentant les salaires et en recrutant 100 000 infirmières et infirmiers.”

La jeunesse mise au centre du programme

Le candidat a insisté sur ses mesures pour la jeunesse : “Nous créerons un revenu citoyen, accessible dès 18 ans, qui ne laissera personne, personne, sous le seuil de pauvreté.

Pour 50€ par mois, vous bénéficierez du ticket liberté climat qui vous permettra de voyager partout en France, en illimité en transports en commun.

Vous l’aurez compris. Notre programme est un acte d’amour pour notre jeunesse.”

Yannick Jadot et Emmanuel Macron ont eu un vif débat sur le climat et la taxonomie verte au Parlement européen, voici pourquoi.

avatar
Brut.