atrás

Pourquoi fait-on des enfants ?

"Il y a une idée que si on est une femme et qu'on n'a pas d'enfants, on a raté quelque chose." Pourquoi fait-on des enfants ? Pour la psychothérapeute Rachel Izsak, il s'agit surtout d'une pression sociale…

Faire des enfants : choix délibéré ou pression sociale ?

Souvent on nous inculque que "pour se sentir femme il faut être passée par la case mère". Mais, pour la psychothérapeute Rachel Izsak, il s'agit surtout d'une pression sociale…

La pression sociale dont parle Rachel Izsak se construit dès la petite enfance. Lorsqu’une petite fille reçoit, par exemple, un landau dans lequel elle met sa poupée, elle vit un conditionnement social qui l’éduque à l’idée de devenir, un jour, mère à son tour. Présenté sous forme de jeu, il s’agit d’une véritable pression sociale que la petite fille commence à intégrer très jeune. Cependant, le gynécologue René Frydman casse le mythe de l’horloge biologique, tandis que le psychiatre Boris Cyrulnik l’affirme : le désir d’enfant est une donnée strictement humaine. En effet, le désir d’enfant serait ainsi causé par des facteurs psychologiques.

Le rôle de l'enfant dans la création d'une famille

Selon Rachel Izsak, l’idée du couple et de la famille est omniprésente. Il s’agit d’une "pression ambiante". Bien que la notion de famille semble donner de la valeur et une certaine assise sociale au couple, c’est avant tout une une manifestation de l’amour. En effet, aimer au point de vouloir un enfant de son partenaire uniquement, est une preuve d’amour. Pour Rachel Izsak, donner et recevoir de l’amour est existentiel chez l’être humain. Ainsi, "on investit énormément dans un enfant (…) parce qu’on imagine qu’on va recevoir de l’amour. Et de l’amour inconditionnel".

23/12/2019 13:00actualizado: 26/12/2019 10:57
  • 4,5M
  • 4MIL

comentarios

  • Maeva B.
    31/12/2021 17:43

    Pas du tout. Ne ne fais pas d'enfants pour me sentir femme. J'en fais pour construire une petite famille.

  • Coralie C.
    29/12/2021 19:40

    Personnellement je n'ai subit aucune pression je savais que je voulais devenir maman

  • Laetitia D.
    20/12/2021 17:09

    Oui du coup par exemple chez certaines espèces par exemple les manchots (mais ils ne sont pas les seuls)ceux qui arrivent pas a se reproduire récupèrent voir volent les petits des autres Ce comportement du coup, il dépend de quel instinc? Et sinon moi gamine j ai eu le landau ,les poupées la dînette etc bah c est pas pour autant que ça ma donné envie ....

  • Violette I.
    09/12/2021 16:20

    Florie Doublet, j'ai pensé à toi en tombant la dessus 😁

  • Sébastien R.
    09/12/2021 14:29

    😙

  • Joseph d.
    08/12/2021 15:34

    La semaine prochaine, nous nous demanderons pourquoi les poissons ont des nageoires. Pression sociale ? Carcan culturel ? Manque de créativité ?

  • Charles V.
    08/12/2021 13:00

    Ça n'aurait pas quelque chose à voir avec la perpétuation de l'espèce et que leur corps est littéralement conçu pour ça par exemple?

  • Julie F.
    08/12/2021 09:31

    A bon ?? J'ai l'impression de ne pas vivre sur la même si planète que ça certaines... 🤣🤣

  • David W.
    07/12/2021 12:13

    Penser que c'est une pression sociale c'est vite oublier que l'Humain est un animal. Les souris font 100 bébés par an, elles doivent avoir une enorme pression sociale 😃 mdr

  • Gi N.
    07/12/2021 09:19

    Oui il existe une pression, elle est ressentie, à raison, par les femmes concernées. Mais l'argument du landau que l'on donne aux enfants (je dis bien aux enfants, hein, pas uniquement aux petites filles. Les garçons aussi ont le droit de jouer à la poupée) est un faux argument. Les enfants qui réclament à jouer avec un landau ne font que reproduire ce qu'ils ont vécu/vu, comme ils l'ont fait avec un instrument de musique, un atelier de réparation ou une marchande. On ne peut pas reprocher à un membre d'une famille de vouloir jouer à la famille. Et on voudrait opposer cet enfant à qui ?! A un enfant non né qui n'aurait, de facto, pas vécu cela ?! Le calendrier des vacances scolaire, c'est un fait, mais il ne concerne que les parents. Libres à ceux qui n'y sont pas soumis de s'en moquer, de ne pas se tasser dans les séjours estivaux et de partir quand bon leur semble. Je ne nie pas que la pression existe sur le ventre des femmes. Mais les arguments présentés ici ne servent pas leur cause.

  • Freddy N.
    04/12/2021 15:29

    Pour les allocs voyons 🤷‍♂️

  • Ciné Q.
    04/12/2021 12:24

    Pfffff et l’inconscient collectif qui fait que « grâce » à notre éducation judéo-chrétienne on se soumet à la volonté d’un bon dieu qui n’existe pas ( via un clergé qui méprise la femme) qui voudrait qu’il faut croître et multiplier ? Qui en parle?

  • Marina N.
    03/12/2021 07:30

    intéressant comme explication

  • Justine F.
    02/12/2021 23:34

    Elle aurait bien fait de s'intéresser à la psychologie évolutive

  • Kiki M.
    02/12/2021 21:02

    Et toi Rachel, ils sont où tes gosses ?! 😂

  • Florent F.
    02/12/2021 20:29

    Chacun son choix😒 en vrai t'en veux pas t'en a pas. Pas besoin de tergiverser. Si le compagnon mets la pression c'est que le sujet n'as pas été abordé avant. Si vous savez déjà que vous ne voulez pas d'enfants, suffit d'être clair. Les humains et le dialogue, toute une histoire.

  • Catherine T.
    02/12/2021 18:49

    La reproduction fait partie de la force de vie des êtres vivants, les humains y compris.

  • Sébastien G.
    02/12/2021 18:13

    Faut il une réponse à toutes les questions?vous avez 2h

  • Yan V.
    02/12/2021 10:08

    Il est vrai qu'il existe une pression sociale, n'oublions tout de même pas la biologie. De plus, l'être humain doit procréer, c'est vitale.

  • Léna P.
    02/12/2021 08:09

    J'ai voulu un enfant le jour ou je me suis senti bien avec mon compagnon, c'était devenu viscéral. Avant ça, je n'en ressentais pas le désir. Un enfant ne se fait pas toute seule, c'est un choix à deux, un acte à deux même. L'acte le plus beau et en même temps, le plus secret de notre monde : une relation sexuelle. On a tendance à distinguer l'enfant de cet acte, comme si ça n'avait rien à voir... la société minimise de plus en plus l'importance de cet acte car elle est devenu "juste" anti-catho et hyper-sexualisée, soit dis en libre alors que ça enchaîne encore plus les femmes dans leur corps et les hommes sont encore plus frustrés à voir des culs moulés partout. Je penses que l'importance de l'acte sexuel a du bon dans cette religion, même si c'est un peu trop strict et a-naturel et que ça créé des débordement. Je penses qu'il est important, avec un point de vu laïque, de parler des relations sexuelles, de l'amour et du choix de créer un enfant à la fois, sans distinction.