Ma première vidéo virale : "poto bleu"

"Je me rends compte de la puissance des réseaux sociaux, qu'un truc ridicule, ça peut devenir quelque chose de ouf en deux, trois jours." C'est l'histoire d'un poteau bleu…

“Je me suis réveillé, on était à 7 millions de vues”


“Moi, de base, je ne m’attendais pas du tout à cet engouement.” C’est l’histoire d’un poteau bleu devenu viral sur TikTok. Le 16 octobre, @bdtsss_ poste une nouvelle vidéo. “Là on est le 20, et la vidéo elle est à 7,9, presque 8 millions de vues. En fait, ce tiktok, c’est mon troisième tiktok, sur mon compte. Aujourd’hui, la vidéo a 1,2 million de likes, et 53 000 commentaires, et 10 900 partages.”
Le rat et Isma reviennent sur leur première vidéo virale


Lors de sa publication, le jeune homme ne s’attendait pas à autant d’interêt. “En fait, le soir, je l’ai posté, j’ai vu qu’il montait. J’ai vu 20k, 30k, j’ai été dormir, je me suis dit: ‘Bon, il va s’arrêter à 100k. Tu vois, c’est déjà pas mal, c’était mon premier 100k. Et je me suis réveillé, il était déjà à 170k, le lendemain j’allais dormir, 4 millions. Le lendemain je me réveillais, 7 millions.”
Ma première vidéo virale : Djayson Karavane


Un poteau devenu viral


Pourtant, cette vidéo est venue assez naturellement. “C’était moi et mes potes, on allait à un endroit, et, au fil du temps, on a commencé à s’habituer à rester là-bas, tout ça. On délirait là-bas, et un jour, je me suis dit : ‘Vas-y je vais faire des tiktoks là-bas. J’ai envie que ce lieu soit le lieu où je fasse mes tiktoks. Je l’avais dans mes brouillons, ça devait faire 2 semaines, et j’avais fait un jeu de mot, j’avais écrit “poto bleu’, en monde c’est mon pote. Les gens, ils ont commencé à m’appeler poto bleu.”
Ce qui se cache derrière ces vidéos "mignonnes" d'animaux


Le poto bleu a suscité l’attention de plusieurs internautes, et tiktokeurs connus. “Il y a Ogee, qui a fait The Voice, après il y a eu Tibo InShape, qui a fait une vidéo dessus. Dans les commentaires il n’y avait que des tiktokeurs connus. Just Riadh en a fait une story insta où il cherchait le poto.”
Brut a retrouvé "Mais t'es pas net, Baptiste ?!"


“Ils le cherchent partout”


Des personnes s’amusent même à chercher où se trouve ce poteau, à l’adresse inconnue. “Il y a des gens, ils sont comme des oufs, ils cherchent partout, je reçois des DM sur insta : ‘Il est où le poto?’ Personne ne saura où est le poto. Parce que c’est le délire, je vais inciter les gens à chercher. En fait pour le moment, l’adresse elle n’a pas été donnée. C’est ça aussi, le fait que les gens, ils cherchent partout, et que ça crée aussi un engouement."
Sur TikTok, Marissa a lancé un mouvement viral de l'amitié


Le concept s’est même exporté jusqu’à l’étranger. “Je voyais, à chaque fois, sur des vidéos, même de tiktokeurs connus aux États-Unis, “poto bleu”, dedans. J’ai vu qu’il y avait un gars qui voulait faire connaître un escalier en béton. Dans mes commentaires, on me disait “escalier en béton”, il y avait un poto vert, un poto rouge…”
Nico et Dani reviennent sur leurs premières vidéos


“Je me rends compte de la puissance des réseaux sociaux”


Pour lui, l’impact de sa vidéo a dépassé ses espérances. “Je me rends compte de la puissance des réseaux en fait. Qu’un truc ridicule, ça peut devenir quelque chose de ouf, en deux, trois jours.”
Quand mère et fille cartonnent sur TikTok


Malgré tout, le jeune homme a conscience des limites de sa blague, “Je pense que je vais arrêter parce que les gens, ils commencent à en avoir marre, certains. Je pense que je vais juste continuer des vidéos là-bas, mais juste suivre les trends, en fait, être dans l’actualité. Moi, de base, je voulais juste suivre des trends. Donc, on va dire, ça va être le lieu de référence.”
L'histoire derrière ‘Time Time’ de Squeezie, Myd et KronoMuzik


avatar
Brut.