atrás

Brut a appelé le numéro vert du site IVG.net

Tenter de dissuader une femme d'avorter, c'est un délit. Et pourtant, voilà ce qui arrive quand on appelle le numéro vert d'IVG(.)net, l'un des sites les mieux référencés quand on veut s'informer sur l'IVG…

Ce qu’il y a derrière le numéro vert du site IVG.net

Brut a contacté le numéro vert d’information du site IVG.net. Trouvées en quelques clics sur internet, ces coordonnées ont mené la journaliste, Laurène Gris, vers une interlocutrice au discours biaisé.

« Sur le coup, vous allez être soulagée, vous allez être dans les bras de votre chéri, il va vous faire des câlins, mais ça, on s’en fiche. Ce qui est important, c’est l’après. Comment vous allez vivre ça, le soir, à la nuit tombée, les cauchemars, la nuit, etc.. Le matin, lorsque vous verrez un bébé dans une poussette. » Voici les mots adressés à Laurène Gris, journaliste pour Brut, lorsqu’elle a appelé le numéro vert indiqué sur le site IVG.net en se faisant passer pour une femme désireuse d’avorter.

« Je pense que c’est une bêtise »

« C’est en voyant l’échographie que vous allez savoir la différence entre votre raison, votre cœur et vos émotions », a poursuivi l’intervenante d’IVG.net. Et d’ajouter « Je pense que c’est une bêtise (de ne pas regarder l’échographie, NDLR). Moi, je m’occupe beaucoup des femmes en post-IVG. Vous faites ce que vous voulez, vous êtes complètement libre, je vous donne mon avis. »

Ce numéro vert existe depuis 2008. Il y aussi une page Facebook associée qui compte plus de 100.000 abonnés. On y trouve de nombreux témoignages de femmes qui disent regretter d’avoir subi une IVG. Malgré les promesses d’anonymat et de neutralité données par les sites comme IVG.net, le discours n’est pas neutre.

Ce que dit la loi

En 2017, IVG.net et d’autres sites similaires étaient déjà dans le viseur du gouvernement. Ce dernier a donc proposé un texte de loi visant à étendre le délit d’entrave à l’IVG au numérique. Ce texte a, depuis, été voté. Désormais, diffuser en ligne des informations biaisées sur l’avortement ou dissuader une femme de recourir à une IVG est un délit.

C’est Laurence Rossignol, ancienne ministre des Droits des femmes, qui a porté la loi. Laurène Gris l’a rencontrée et lui a fait écouter son enregistrement. « Il y a une frontière qui a été posée par la loi, la frontière consiste à dire qu’il est interdit de faire des allégations mensongères dans le but de dissuader une femme de recourir à l’IVG. On s’est rendu compte que la loi avait eu un effet dissuasif incontestable », assure Laurence Rossignol.

Depuis cette législation, les organismes de ce type ne tiennent plus de discours mensongers pour dissuader les femmes de recourir à l’IVG. En revanche, ils insistent beaucoup sur de potentielles conséquences psychologiques.

Un numéro vert géré par le Planning familial

Dans un mail, Marie Philippe, fondatrice du site IVG.net affirme : « Nous sensibilisons les femmes de façon complète sur l’IVG et les sensibilisons sur les conséquences possibles de l’IVG. Notre motivation n’est pas religieuse ; elle consiste à agir pour le respect de la femme dans son être intégral car trop souvent, l’IVG est un droit des femmes… utilisé pour les hommes ! Nous sommes pour un ‘nouveau féminisme’ qui prend en compte la personne tout entière de la femme et ses désirs profonds. »

En 2015, le gouvernement a créé son propre numéro vert, confié au Planning familial. Cette association historique de 60 ans s’est battue et continue de se battre pour les droits des femmes, notamment pour le droit à l’avortement.

« Ce numéro est essentiel parce que ce n’est pas si simple de pousser la porte d’un Planning familial et de pouvoir parler d’avortement. Pendant le confinement, le numéro vert a beaucoup été appelé parce qu’on a eu une inquiétude assez rapide à ce sujet-là. Et les femmes s’excusaient d’appeler. Ça montre bien qu’il y a toujours cette culpabilité, cette peur de déranger », déplore Sarah Durocher, coprésidente du planning familial.

14/12/2020 13:34
  • 1,7M
  • 1MIL

comentarios

  • Laetitia B.
    11/05/2021 13:44

    Presque pas orienté le discours Honteux 😡😡

  • Gladys L.
    17/04/2021 11:36

    Chaque femme est LIBRE de son corps merde à la fin!!! On a pas toutes envie de pondre et de subir un gosse toutes sa vie...on nous interdit la ligatures des trompes avant 43 ans...43 ans vous vous rendez compte à quel point on a une pression sociale???? A quel point on nous IMPOSE des choses. Moi je n'en veux PAS d'enfant, on est assez sur cette planète STOP le massacre...c'est un CRIME d'avoir un enfant de nos jours, sa coute cher, c'est chiant, c'est gâcher sa propre vie car elle appartient à l'enfant et plus à toi, on va leur laisser QUOI à ses enfants??? RIEN, juste de la misère!!!! .... VIVE LA LIBERTÉ DES FEMMES, VIVE LA LIBERTÉ D'ETRE SUR TERRE POUR SOIS ET PAS POUR UN AUTRE ETRE VIVANT !!! Égoïste?? Ha bon en quoi??? De pas vouloir donner vie à un être non désirer??? De lui offrir une vie de merde, de pas l'aimer, de l'abandonner?? Y'a assez d'enfants abandonner non, et souvent ce sont des enfants non désirer qu'on a FORCER aux femmes d'avoir ...

  • Etienne C.
    10/04/2021 08:41

    Ça parle de la neutralité d'IVG.net mais le planning familial est-il aussi neutre dans son discours ? Toujours aussi objectif Brut !

  • Pric B.
    09/04/2021 16:49

    S'il est interdit par la loi de dissuader une femme d'avorter, est-il aussi interdit légalement de pousser une femme à avorter ?

  • Cedric J.
    08/03/2021 00:11

    Quand on veux pas enfant on couche pas !

  • Lisa R.
    07/03/2021 07:28

    regarde moi ces pépites de pensées moyen ageuses

  • Sandrine T.
    06/03/2021 21:37

    N'ayez pas peur de prendre la décision de faire une IVG. Ça ne vous empêchera pas d'avoir un bébé plus tard. J'en suis un exemple parfait. Je suis tombée enceinte 9 mois après une césarienne, c'était trop dangereux d'être enceinte si tôt, donc IVG. Je ne regrette rien. 8 ans plus tard, j'ai eu mon deuxième bébé sans aucun souci. Parler à votre médecin généraliste, c'est lui qui vous connait le mieux et il vous donnera de très bons conseils, sans essayer de vous faire changer d'avis.

  • Ekambi M.
    04/03/2021 23:23

    En quoi c'est offusquant qu'un autre site internet soit contre l'avortement ? La liberté d'expression veut qu'on laisse toutes les sensibilités s'exprimer.

  • Ma R.
    04/03/2021 07:52

    C’est horrible d’infliger ce genre de chose au maman alors que des fois la vie fait que on pense au bb avant de penser à nous ..

  • Daglan L.
    26/02/2021 20:11

    Je rêve mais quel pays !!! Et ça se dit avancé! Mais c’est affreux ce manque de bienveillance et de tact!

  • Alexandre G.
    24/02/2021 21:47

    Mais c'est vrai,la plus part du temps l'esprit du bébé avorté,reste hanté la maman,lui provoquant des douleurs durant plusieurs années. Rigolé si vous voulez mais j'ai tellement de témoignages a ce sujet et de vécu, c'est une réalité. L'avortement n'est pas une pratique anodine, c'est ôté la vie. En tant que père on a aussi notre part de responsabilité dans cette acte morbide.

  • Amandine L.
    23/02/2021 11:32

    Je vous arrete tout de suite , lapage facebook d'ivg ne parle pas que de gens qui regrette d'avoir avorter, il ya ees temoignages de gens qui regrette de ne pas avoir avorter , des gens qui ont avorter et dise que cest le bon choix, et d'autres qui vienne soutenir quelque soit les avis des gens avortement ou accouchement .

  • Wykky S.
    21/02/2021 12:09

    Si vous vous sentez pas d’être mère NE LE GARDEZ PAS !!!!! Point !!!!! Il vaut mieux se faire avorter que garder un enfant qui sera malheureux !!!

  • Angelique M.
    19/02/2021 17:51

    Elle est pas du tt professionnelle on lui demande pas son avis a la meuf en fait .... Qu'il y es un suivi psy je veux bien l'entendre car ma tante en a eu un d'ivg et c'est pas facile à vivre psychologiquement mais le choix reste à la femme enceinte de décidé ...

  • Méline B.
    18/02/2021 20:42

    À toutes les jeunes femmes enceintes : VOUS AVEZ LE CHOIX ! Ce n’est pas parce-qu’on vous dit que l’avortement est un crime que vous devez garder un enfant que vous ne voulez pas, et ce n’est pas parce-qu’on vous menace ou qu’on vous retourne la tête que vous devez avorter si vous voulez votre bébé. On est au XXIé siècle, en France, et la femme CHOISIT ! L’avortement n’est pas un crime, ni un meurtre et garder un bébé surprise n’est pas la fin de votre vie. Ce n’est ni votre compagnon, ni votre maman, ni votre amie ou un numéro d’appel qui doit vous dire quoi faire. Écoutez votre cœur ! 🥰

  • Fatima G.
    18/02/2021 17:14

    Elle ne peut pas voir l'écho car quand on décide d'avorter on nous montre pas l'écho et la personne qui fait l'écho tourne la télé justement pour pas que la personne vois

  • Elisa M.
    17/02/2021 07:58

    C’est aberrant que en 2021 il y ait encore ce genre de personnes l’IVG est un droit et personnes n’a le droit de monter la tête au femme qui veulent le faire c’est une décision réfléchie et qui peut être du coup altéré par ce genre d’Appel et finalement la femme va se retrouver avec un enfant qu’elle ne voulait pas

  • Fanny T.
    16/02/2021 18:49

    Vous pouvez me contacter j'ai été en contact étroit avec cette dame

  • Emilie C.
    16/02/2021 18:10

    Mouai....en même temps c’est’pas un acte anodin 🤷‍♀️je ne suis pas choquée ! Ce n’est pas dissuader mais mettre en garde !

  • Camille D.
    16/02/2021 08:50

    regarde c’est la page fb que je t’avais partagée... tellement scandaleux.