retour

Covid-19 : le monde entier repense la mobilité en ville

Et si le grand gagnant, c'était le vélo ? 🚴‍♀️

Dans le monde entier, avec l’épidémie de Covid-19, la pratique du vélo augmente

Le but : désengorger les transports en commun, réduire les embouteillages et faciliter la distanciation sociale lors des déplacements.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, des pistes cyclables sont apparues dans le monde entier, alors que les mesures de distanciation sociale obligent à repenser la mobilité urbaine. Le but : désengorger les transports en commun, réduire les embouteillages et faciliter la distanciation sociale lors des déplacements.

80 km de pistes cyclables temporaires à Bogota, 150 en Île-de-France

En Colombie, 80 km de pistes cyclables temporaires ont été créées à Bogota au mois de mars. La capitale fait figure d’exemple dans l’urbanisme tactique : proposer rapidement des aménagements temporaires à moindre coût pour s’adapter aux besoins des habitants, dont le vélo.

En Île-de-France, alors que le déconfinement fait craindre la contagion dans les transports en commun, 150 km de pistes cyclables provisoires sont en train d’être créées. Des dizaines de villes françaises ont annoncé des aménagements similaires. Les Français peuvent de plus bénéficier de 50 euros pour réparer leurs vélos.

À Londres, la capacité d'accueil des transports en commun réduite de 90 %

Au Royaume-Uni, depuis le début du confinement, la vente de vélos a augmenté de 200 % chez les travailleurs des secteurs prioritaires. Le gouvernement a annoncé un plan de 2 milliards de livres pour favoriser le cyclisme et la marche.

À Londres, où la capacité d'accueil des transports en commun est réduite de 90 % à cause de mesures de distanciation sociale, le nombre de cyclistes pourrait être multiplié par 10 dans les semaines à venir selon le maire Sadiq Khan.

Dans le monde, d’autres mesures sont testées par les villes : piétonnisation de rues à New-York, limitations de vitesse à Bruxelles, élargissement des trottoirs à Milan… Ces aménagements temporaires, guidés par la crise sanitaire, permettent d’imaginer une nouvelle organisation des villes, moins centrée sur la voiture.

14/05/2020 16:15
  • 159.4k
  • 121

54 commentaires

  • Vinss A.
    19/06/2020 12:27

    Heu genre Bogota et le précurseur des pistes cyclables parcequ'en holland ils ne vous ont pas attendu lol

  • Matthew P.
    18/06/2020 16:13

    😂 déjà il faudrait qu’ils respectent le code la route !

  • Marcel R.
    17/06/2020 11:53

    Cent pour cent vélo en toutes circonstances !

  • Millet-Lebrun G.
    16/06/2020 14:50

    Tous à vélo oui ! Mais quand on habite en haut d’ une côte, avec un petit salaire, on n’a pas les moyens pour se payer un vélo électrique, la ville doit aider davantage ses habitants...💕

  • Christiane L.
    16/06/2020 14:26

    Pour combien de temps ?

  • Grégory d.
    16/06/2020 13:19

    Mdr le.truc de bobo parisiens on en reparlera cette automne et en hiver

  • Hervé G.
    16/06/2020 11:54

    Civilité des petites vitesses...

  • GB M.
    16/06/2020 11:28

    BORDEL RESPECTEZ LA NATURE,ET SURTOUT LE PAYS Où VOUS VIVEZ BORDEL !!!!!

  • GB M.
    16/06/2020 11:26

    Tout à fait,TOUS À VÉLO ET VOITURES ÉLECTRIQUES !!!!!

  • Max L.
    16/06/2020 07:57

    ... électrique 😕

  • Gaby L.
    16/06/2020 07:53

    À Poitiers, pas facile le vélo

  • Long B.
    16/06/2020 07:49

    Tiens !

  • Charlie E.
    16/06/2020 07:24

    Le grand gagnant est le vélo mais avec quel investissement de l'état : 50€ pour réparer au lieu de 15 milliards pour l'aéronautique, 10 milliards pour l'automobile😡🤬 c'est du foutage de gueule !!!!! Et pas d'annonce pour le train qui fait partie réellement des modes doux 😤

  • Stéphanie P.
    16/06/2020 07:16

    Pkoi temporaires ? 🤔

  • Otto K.
    16/06/2020 06:45

    On devrait réserver quelques pistes pour les voitures sur les routes pour vélos 🌳💚🛴🛹🚲🦽

  • Otto K.
    16/06/2020 06:43

    Que le vélo et autres modes doux soient admis comme un moyen de transport à part entière, prioritaires sur les voitures individuelles surdimensionnées de 1,5 tonne qui squattent l'espace public toute la journée, polluent, sont dangereuses et bruyantes.

  • Marc M.
    16/06/2020 06:31

    Désolé, j'aime pas le velo,l'été c'est une plaie sur les petites route,et je reste poli....

  • Laurent G.
    16/06/2020 06:27

    Non les gagnants ce sont les vendeurs ou loueurs de vélos 😂😂

  • Frederique B.
    16/06/2020 06:03

    J ai rien contre les vélos mais un peu de civisme et un petit rappel du code de la route . Passer aux rouge, c est dangereux . Utiliser les passages piétions pour éviter les feux, c est dangereux et se remettre au vélo en ville c est dangereux . J en vois zigzaguer parce qu ils ne savent plus rester en équilibre a faible vitesse . Sauf que tomber sur la route avec le passage des voitures ça peut vite virer au drame .

  • Christophe G.
    16/06/2020 04:50

    Tous (je dis bien tous !) les cyclistes roulant sur la chaussée, souvent à deux (voire plus) de front, auxquels je fais remarquer que la piste cyclable est juste à coté, me traitent de tous les noms et me conseillent de me mêler de ce qui me regarde ! C'est consternant, quel incivisme ! (je suis également cycliste)

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.