Les divas du raï : Fadela, Zahouania et Cheikha Remitti

Aux côtés de Khaled ou Cheb Mami, les chanteuses de raï, Cheba Fadela, Cheba Zahouania et Cheikha Remitti, ont su s’imposer. Un documentaire BrutX.

“Il y a trois grandes divas de la musique raï”

“Il y a trois grandes divas de la musique raï : Cheikha Remitti, c'est "la mamie", Zahouania, c'est le blues, Sahraoui et Fadela, un duo” explique Nourredine Gafaïti, ancien manager des 3 divas du raï dans le documentaire “Raï” à voir en intégralité sur BrutX.

“Il y avait une ouverture. c'étaient pas que des hommes qui chantaient, il y avait des femmes qui chantaient” ajoute Cheb Sahraoui, chanteur de raï.

Au milieu de chanteurs comme Khaled ou Cheb Mami, elles ont su s'imposer.

“J’ai jamais chanté avec l’auto-tune”

“Cheikha Remitti a osé chanter d'une manière très libertine et très crue. Son nom, Remitti, n'est qu'une déformation du mot français "Remettez la dose": "Remettez la dose" : remettez la dose d'alcool” commente Colonel Senouci, mécène du raï.

Selon Nourredine Gafaïti, elle représente “l’authenticité, c’est la mémoire, c’est la ‘mamie’, c’est elle qui nous a donné ce joli bébé qu’est la musique raï. Je l'enfermais pendant pratiquement une heure dans sa loge, elle me disait : ‘Gafaïti, n'ouvre jamais la porte à quiconque, juste toi pour aller danser et chanter.’”

Les chanteuses originaires d'Algérie, Cheba Fadela et Cheba Zahouania, continuent de se produire sur scène. Zahouania est considérée comme la diva de la pop raï.

Cheikha Remitti, qui était elle aussi algérienne, chantait l'amour, l'alcool, le plaisir charnel, la liberté, le féminisme. Elle a composé plus de 200 chansons. La Mamie du raï est décédée en 2006 après plus de 60 ans de carrière après avoir sorti un nouvel album, N'Ta Goudami.

BrutX rend hommage à ces trois divas du raï, connues en France, au Maghreb et dans le reste du monde, dans le documentaire consacré, Raï.

Découvrez l'histoire des Harkis, ces Algériens qui ont combattu pour la France.

avatar
Brut.
14 mai 2022 16:59